LANCIA Gamma Berlina

1976 – 1984

La Lancia Gamma Berlina est une voiture haut de gamme, qui se veut discrète mais raffinée. Dessinée par Pininfarina, elle remplace la 2000 et incarne le luxe à l’italienne.

Tous les modèles du constructeur Lancia
Toutes les voitures italiennes
Toutes les voitures intermédiaires
Toutes les voitures avec une carrosserie de berline

Votez pour ce modèle.

PlateformeReprise du concept-car BMC 1800 réalisé par Pininfarina
DesignerPininfarina

– SON HISTOIRE –

C’est en 1976, à l’occasion du Salon Automobile de Genève qu’est présentée la nouvelle grande routière de Lancia, la Gamma. Digne remplaçante de la vieillissante Lancia 2000, la Gamma devait initialement être produite sur la base de la Citroën CX en adoptant notamment sa suspension hydropneumatique et des éléments de sa structure. Fiat, propriétaire de Lancia, devait en effet absorber la marque Citroën en 1972, ce à quoi le président Français Georges Pompidou s’opposa fortement. Cet imprévu vint bouleverser complétement les plans de la marque turinoise, si bien qu’il fallut recommencer du début le projet Gamma et reporter sa date de lancement.

Il fut alors confié à Pininfarina, déjà habitué de la marque puisqu’il avait auparavant dessiné et carrossé la Flaminia, et les coupés Flavia et Montecarlo. Reprenant son concept BMC 1800 de 1972 qui inspira d’ailleurs la ligne des CX, Alfasud et autres Rover SD1, l’entreprise dévoila une berline de quatre portes à malle de coffre aérodynamique, offrant cinq vraies places et un confort censé ravir ses occupants. Oui, « censé », car en réalité la Gamma, propulsée par un moteur quatre cylindres à plat de 2,5 litres, manquait cruellement de vigueur, et devenait rapidement bruyante une fois monté dans les tours. Malgré un équipement tout à fait correct, comme la direction assistée, l’air climatisé, les vitres électriques ou les sièges en velours, elle ne faisait pas l’unanimité auprès des clients premiums, qui préférèrent s’orienter vers ses rivales germaniques. Plus problématique encore, elle présentait beaucoup de problèmes de fiabilité, principalement au niveau de sa courroie de distribution, de sa boîte automatique et de son collecteur d’admission.

Heureusement, à l’occasion du face-lift de sa Gamma en 1980, Lancia résolut beaucoup de faiblesses en optant pour une courroie à tendeurs, et une injection électronique Bosch L-Jetronic. Cette remise à niveau permit en outre de redorer l’image de la Gamma, grâce à plusieurs modifications apportées à l’extérieur comme à l’intérieur : une calandre inspirée de la Delta, un tableau de bord redessiné, un volant et un pommeau de vitesse repensés, et un velours de siège inédit en zegna. Cette nouvelle version était déjà plus digne du segment haut-de-gamme que la précédente.

Elle poursuit sa carrière jusqu’en 1984, date de l’arrêt de sa commercialisation, pour être remplacée cette même année par la Lancia Thema. En huit ans de carrière, la Gamma Berlina s’est écoulée à 15 272 exemplaires et n’a pas vraiment rencontré le succès attendu.

FICHE HISTORIQUE

CHRONOLOGIE DES ÉVOLUTIONS

DateMillésimeSalonEvènementsDescription
03/1976Genève1er salonPrésentation de la Lancia Gamma Berlina 1ère Série (FL)
09/1976MY 1977CommercialisationEn version 2.0 en Italie (Gamma 2000) et 2.5 pour les autres pays (Gamma 2500)
Courant 1978MY1979Nouvelle versionLancement de la version à volant à droite pour le marché britannique
Courant 1979MY 1980AméliorationsDiamètre des soupapes agrandi d’1 mm
Courant 1980MY 1981Face-liftLancement de la Lancia Gamma Berlina 2ème Série (FL2):
– Nouvelle calandre inspirée de celle de la Delta
– Nouveau tableau de bord, pommeau de vitesse et volant
– Apparition d’un nouveau velours : le zegna
– Le toit ouvrant devient disponible en option
– Les jantes sont modifiées et passent de 14 pouces à 15 sur la 2500IE
– Lancement du moteur 2.5 à injection électronique Bosch L-Jetronic (Gamma 2500 IE)
– La puissance du moteur 2.0 est réduite de 120ch à 115ch
– La boîte de vitesse automatique à quatre rapports type AP devient disponible en option.
07/1984Fin production

LES DIFFÉRENTES VERSIONS

AppellationMoteur/BVMarchéPériode
20002.0 M5IT1976-1984
20002.0 A4IT1980-1984
25002.5 M5EU1976-1984
25002.5 A4EU1980-1984
2500IE2.5 M5 ou A4EU1980-1984

LES PRINCIPAUX MARCHÉS

DE deGB gbFR frIT itES esBE beNL nl
AT atCH chSE se

LIEUX ET CHIFFRES DE PRODUCTION

Lieu de production : Turin, Italie

Chiffres de production :

VersionPériodeProduction
2000 1ère série1976-19804 553
2500 1ère série1976-19805 942
2000 2ème série1980-19842 465
2500 2ème série1980-1984600
2500IE 2ème série1980-19841 712
TOTAL1976-198415 272

FICHE TECHNIQUE

Carrosserie et dimensions

CarrosserieBerline bicorps fastback
4 portes 5 places
Toit ouvrant disponible à partir de 1980
Poids à vide (kg)De 1320 à 1340kg
Empattement – e (cm)267
Longueur – L (cm)458
Largeur – l (cm)173
Hauteur – h (cm)141

Caractéristiques techniques

Structure et matériaux

Structure monocoque et carrosserie autoporteuse en acier

Trains roulants

Suspension AV : Roues indépendantes ; pseudo-McPherson (triangles inférieurs) ; Ressorts hélicoïdaux ; Barre antiroulis

Suspension AR : Roues indépendantes ; Bras longitudinal et double bras transversaux ; Ressorts hélicoïdaux

Freinage : DV AV + D AR ; double circuit avec assistance

Direction : à crémaillère ; assistance en option

Construction du moteur

Position : longitudinal en porte-à-faux avant

Matériaux : bloc et culasses en aluminium

Vilebrequin à 3 paliers

Distribution : arbres à cames entraînés par courroie crantée

Refroidissement par eau

Transmission

Roues motrices : Traction avant

Position du levier de commande de la boîte de vitesses : au plancher

Moteurs et boîtes de vitesses
Désignation830A2. 000830A2. 000830.A 000830.A 000830.A4 000
Période1976-19801980-19841976-19841980-19841980-1984
TypeEssenceEssenceEssenceEssenceEssence
Nombre de cylindres44444
DispositionHHHHH
Cylindrée1999cc1999cc2484cc2484cc2484cc
Puissance120ch115ch140ch140ch140ch
Régime5500tr/mn5400tr/mn5400tr/min5400tr/min5400tr/min
NormeDINDINDINDINDIN
Taux de compression9,0 à 19,0 à 19,0 à 19,0 à 19,0 à 1
Distribution2×1 ACT2×1 ACT2×1 ACT2×1 ACT2×1 ACT
AlimentationCarburateur double corpsCarburateur double corpsCarburateur double corpsCarburateur double corpsInjection Bosch L-Jetronic
Boîte de vitessesM5M5 ou A4M5A4M5 ou A4
Vitesse maxi185km/hBVM 180km/h195km/h185km/hBVM 195km/h
BVA 185km/h
Accélération 0-100km/h11,2 sec.BVM 11,2 sec.10,0 sec.n.dBVM 10,0 sec.
Consommation normalisée9,4l/100kmM5 12,2l/100km
A4 12,6l/100km
12,3l/100kmn.dM5 11,8l/100km
A4 12,5l/100km

LES PRINCIPAUX ÉQUIPEMENTS

SÉRIEDISPONIBLENON DISPONIBLE
Vitres teintéesX
Pare-brise feuilletéX
Peinture métalliséeX
ClimatisationX
Direction assistéeX
Vitres électriques AVX
Vitres électriques ARX
Ordinateur de bordX
Rétroviseurs extérieurs à réglage électriquesX

LES INNOVATIONS TECHNIQUES

À partir de 1980, le carburateur à double-corps Weber qui équipait jusque-là, les 2000 et 2500, est remplacé par une injection Bosch L-Jetronic montée sur la nouvelle 2500 IE. Les deux modèles équipés de carburateur restent cependant toujours au catalogue, et ce jusqu’à l’arrêt de la production de toute la famille Gamma, en 1984.

LES DÉRIVÉS

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien