• Daf 66 Combi Marathon 1973-1975 vue AV - photo Daf

DAF 66 Combi

1972 – 1975

Troisième et dernier modèle de la gamme 66, le Combi diffère légèrement de la berline dont il reprend la base, en optant pour un coffre à hayon et de larges vitres à l’arrière.

Tous les modèles du constructeur DAF
Toutes les voitures moyennes inférieures
Toutes les voitures avec une carrosserie de break

Votez pour ce modèle.

Plateformeévolution de la Daf 55 (plate-forme, mécanique et carrosserie)
DesignerGiovanni Michelotti
Modèle jumeauVolvo 66 Combi

– SON HISTOIRE –

Même si aujourd’hui l’acronyme DAF est naturellement associé aux immenses poids-lourds qui sillonnent les routes d’Europe, il n’en a pas toujours été ainsi. En effet, outre les camions, la « Van Doorne’s Automobiel Fabriek », créée en 1928 à Eindhoven aux Pays-Bas, a consacré une bonne partie de son existence à la vente d’automobiles légères. C’est le cas du DAF 66 Combi, troisième et dernier modèle de la gamme 66. Suivant les marchés, ce modèle se nomme Stationcar.

Comme son nom l’indique, le combi est un dérivé utilitaire de la berline 66. Chose étonnante, il n’est pourtant pas plus long, plus large ou plus haut, puisque le coffre à hayon remplace simplement la malle arrière. Evidemment l’accessibilité par rapport à la berline évolue, passant de 2 portes à 3 portes, alors que l’habitacle est rendu plus accueillant et plus lumineux, grâce aux larges vitres qui équipent la carrosserie. Une variante utilitaire à deux places a aussi été proposée.

Sous le capot, le moteur Cléon-Fonte des berline et coupé répond bien présent, tout comme la transmission à variation continue « Variomatic » fierté de la marque hollandaise et qui alimente cette propulsion. Disponible également en édition Marathon (1.1 55ch) et 1300 Marathon (1.3 57ch), le Combi peut en conséquence se doter des quelques retouches esthétiques propres à ces deux versions, parmi lesquelles une double rangée de phares, une carrosserie bicolore, des bandes latérales ou des freins à disques à l’avant.

Il connaît un succès tout à fait correct malgré une carrière assez courte, au point d’être repris et légèrement retouché par Volvo lors de son rachat de la filiale automobile de DAF, en 1975.

FICHE HISTORIQUE

CHRONOLOGIE DES ÉVOLUTIONS

DateMillésimeEvènementsDescription
09/1972MY 1973LancementDAF 66 Combi

– Moteur Renault Cléon-Fonte 1.1 de 47ch ou 1.1 de 55ch

– Lave-glace, sièges AV séparés, lunette AR chauffante de série

– Simple rangée de phares à l’avant

– Freins à tambours sur 4 roues

– Carrosserie monocolore

DAF 66 Combi Marathon

– Moteur Renault Cléon-Fonte 1.1 de 55ch

– Double rangée de phares à l’avant

– Freins à disques AV

– Carrosserie bicolore avec bandes latérales « Marathon »

09/1973MY 1974Nouvelle versionDAF 66 Combi 1300 Marathon

– Moteur Renault Cléon-Fonte 1.3 de 57ch

– Double rangée de phares à l’avant

– Freins à disques AV

– Carrosserie bicolore avec bandes latérales « 1300 Marathon »

09/1973MY 1974AméliorationsLe moteur de la 1100 Marathon est disponible en option sur la Super Luxe
08/1975MY 1976Fin de productionLa DAF 66 Combi est remplacée par la Volvo 66 Combi, qui continuera d’exister jusqu’en 1978.

LES DIFFÉRENTES VERSIONS

AppellationMoteur/BVMarchéPériode
DAF 66 Bestel 2 places
Luxe
1.1   47ch

CVT

EU1972-1975
DAF 66 Combi
Luxe ou Super Luxe
1.1   47ch

CVT

EU1972-1975
DAF 66 Combi Super Luxe1.1   55ch

CVT

EU1973-1975
DAF 66 Combi
1100 Marathon
1.1   55ch

CVT

EU1972-1973
DAF 66 Combi
1300 Marathon
1.3 57ch

CVT

EU1973-1975

LES PRINCIPAUX MARCHÉS

DE deGB gbFR frIT itBE beNL nlAT at
CH chSE se

LIEUX ET CHIFFRES DE PRODUCTION

Lieu de production : Born, Pays-Bas

Chiffres de production : 28 111 exemplaires dont 4 734 Luxe, 13 982 Super Luxe, 1 758 Marathon 1100, 6 429 Marathon 1300, et 1208 Bestel

FICHE TECHNIQUE

Carrosserie et dimensions

CarrosserieCombi 3 portes
5 places ou 2 places
Poids à vide (kg)De 840 à 870kg
Empattement – e (cm)225
Longueur – L (cm)388
Largeur – l (cm)154
Hauteur – h (cm)138

Caractéristiques techniques

Structure et matériaux

Structure monocoque et carrosserie autoporteuse en acier

Trains roulants

Suspension AV : Roues indépendantes ; Bras simples ; Barre de torsion ; Barre antiroulis

Suspension AR : Essieu rigide ; Essieu De Dion ; Ressorts à lames

Freinage : double circuit, T AV + AR ; assistance et disque avant sur SL et Marathon

Direction : à crémaillère

Construction du moteur

Position : longitudinal avant

Matériaux : bloc en fonte et culasse en alliage léger

Vilebrequin à 5 paliers

Distribution : arbre à cames entraîné par chaîne

Refroidissement par eau

Transmission

Roues motrices : Propulsion

Position du levier de commande de la boîte de vitesses : au plancher

Moteurs et boîtes de vitesses
DésignationCléon-Fonte C1ECléon-Fonte C1ECléon-Fonte C1H
Période1972-19751972-19751973-1975
TypeEssenceEssenceEssence
Nombre de cylindres444
DispositionLLL
Cylindrée1108cc1108cc1289cc
Puissance47/53ch55/63ch57ch
Régime5000tr/min6000/5600tr/min5200tr/min
NormeDIN/SAE brutDIN/SAE brutDIN
Taux de compression8,5 à 110,0 à 110,0 à 1
DistributionArbre à cames latéral
Soupapes en tête
Arbre à cames latéral
Soupapes en tête
Arbre à cames latéral
Soupapes en tête
AlimentationCarburateurCarburateurCarburateur
Boîte de vitessesBoîte CVT « Variomatic »Boîte CVT « Variomatic »Boîte CVT « Variomatic »
Vitesse maxi136km/h143km/h145km/h
Consommation normalisée8,2l/100km9,0l/100km10,0l/100km

LES PRINCIPAUX ÉQUIPEMENTS

SÉRIEDISPONIBLENON DISPONIBLE
Aérateurs

X

Cendrier

X

Sièges AV séparés

X

Sièges couchettes

X

Lave-glace

X

Phares longue portée

X

Lunette arrière chauffante

X

Banquette arrière rabattable

X

Vous aimez les voitures ?

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle Auto Forever.