Tous les modèles du constructeur Simca

SIMCA

Toutes les voitures françaises
LES MODÈLES SIMCA DEPUIS 1950: 34 modèles
LES SIMCA DÉCRITES SUR AUTO FOREVER: 1 modèle

En bref


À l’origine de SIMCA, il y a un homme : Henri Théodore Pigozzi. Ce Turinois né en 1898 s’installe à Paris dans les années 1920 à la demande de son employeur, FIAT, pour s’occuper de l’approvisionnement en métaux des usines du groupe. Excellent commercial, il grimpe rapidement les échelons et devient dès 1926 le distributeur général des usines FIAT en France, où il s’occupe de l’importation et de la vente des modèles de la marque. Mais le protectionnisme économique, qui se généralise dans les années 1930, suite au crash boursier de 1929, impose des frais de douane excessifs sur les voitures importées d’Italie, qui contraignent Pigozzi à chercher une nouvelle solution pour distribuer ses voitures librement. Cette solution, c’est SIMCA !

L’entreprise est créée en 1934 comme une franchise de FIAT (SIMCA pour « Société Industrielle de Mécanique et Carrosserie Automobile »), et se charge d’assembler et de distribuer en France les automobiles FIAT, en son nom et pour son propre compte. Les premiers modèles qui découlent de cette opération sont les SIMCA-FIAT 6CV et SIMCA-FIAT 11CV (à l’époque SIMCA n’est pas encore un nom à part entière), versions francisées des FIAT Balilla et Ardita.

Il faut attendre 1936 et le lancement de la SIMCA 5 pour donner enfin à SIMCA de la visibilité sur le marché français, et asseoir sa popularité. Petite, mignonne, agile et peu chère, cette cousine de la FIAT 500 Topolino rencontre un succès immédiat !

Les années qui suivent sont bonnes : l’année 1938 voit l’arrivée de la nouvelle grande SIMCA : la 8, établie sur la nouvelle plateforme de Balilla, et l’année 1939 marque la séparation nette entre les automobiles SIMCA et FIAT : l’appellation « FIAT » disparaît du logo, des publicités, et des infrastructures de SIMCA, ainsi que le début de la Seconde Guerre Mondiale.

Le lendemain de la guerre est rude pour Simca comme pour les autres constructeurs. La production des Simca 5 et 8 reprend dès 1946. Le premier modèle vraiment inédit de la marque, non plus basé sur un modèle Fiat existant, est accueilli en grande pompe l’année 1951 : c’est l’Aronde.

Sa grande sœur, la Vedette, arrive en 1955 et permet à Simca d’investir le segment des grandes voitures haut de gamme. Pensée à l’origine comme un modèle Ford, et plus exactement comme la seconde génération de Ford Vedette (sortie en 1948), après avoir été présentée comme Ford au salon de Paris 1954, elle est finalement commercialisée sous la marque Simca, qui a absorbé Ford France, en échange d’une prise de participation à hauteur de 15% de Ford dans Simca.

Simca rachète aussi le petit constructeur français de voitures de luxe et de sport, Talbot, en 1958. La même année, Chrysler prend une participation dans le capital de Simca à hauteur de 25% en reprenant celle de Ford et en acquérant la différence de 10%. En 1962, Fiat cède la majorité de sa participation dans Simca à Chrysler qui détient alors 63% du capital. La dernière voiture de l’ère Fiat est la petite 1000, sortie en 1961, qui clôture 28 belles années de partenariat franco-italien.

Sous Chrysler, on assiste à l’avènement de nouvelles voitures inédites : l’Aronde est remplacée en 1963 par les 1300/1500, la compacte 1100 et son moteur transversal avant arrive au catalogue en 1968, suivi d’un partenariat avec Matra à partir de 1969, qui donne naissance aux Matra-Simca Bagheera et Matra-Simca Rancho en 1973 et 1977. En 1970, Chrysler rachète les dernières parts de Fiat dans Simca qui devient alors la filiale Chrysler France. Outre-Atlantique, Chrysler cesse de distribuer les Simca, vendues là-bas depuis 1948, en 1971.

La fin de vie Simca n’est pas particulièrement glorieuse : les derniers modèles de la marque sont badgés à la fois Simca et Chrysler, preuve que la marque s’efface peu à peu du paysage automobile. Le groupe PSA rachète toutes les filières européennes de Chrysler en 1978. Il décide alors de de faire renaître la marque Talbot à partir du 10 juillet 1979, date à laquelle les Chrysler Simca deviennent des Talbot Simca. Le 1er janvier 1980, la société Chrysler France qui exploitait la marque Simca, devient la société des Automobiles Talbot. Le 1er juillet 1980, le nom de Simca disparaît définitivement. Triste épilogue pour le quatrième grand constructeur français, aux origines italiennes, qui batailla fermement avec Citroën, Peugeot et Renault dans les années cinquante, soixante, et soixante-dix.

Toutes les voitures avec une carrosserie de berline

 Les berlines


Revenir à: tous les modèles
Toutes les petites voitures

Simca Sunbeam
1978 1980

Simca Sunbeam 1978 1980
Toutes les voitures moyennes inférieures

Simca 1000
1961-1978

Simca 1000 1961-1978

Simca 1100
1967-1980

Simca 1100 1967-1980

Simca Horizon
1977-1980

Simca Horizon 1977-1980
Toutes les voitures moyennes supérieures

Simca Aronde
1951-1959

Simca Aronde 1951-1959

Simca Aronde P60
1959-1963

Simca Aronde P60 1959-1963

Simca 1300/1301 1500/1501
1963-1976

Simca 1300/1301 1500/1501 1963-1976
1

Simca 1307 /1308 /1309
1975-1979
Fiche disponible

Toutes les voitures intermédiaires

Simca Ariane
1957-1963

Simca Ariane 1957-1963

Simca 1610 / 2 Litres
1976-1980

Simca 1610 / 2 Litres 1976-1980
Toutes les grandes voitures

Simca Vedette
1954-1967

Simca Vedette 1954-1967

Simca Regente / Esplanada
1967-1968

Simca Regente / Esplanada 1967-1968

Toutes les voitures avec une carrosserie de break

Les breaks


Revenir à: tous les modèles
Toutes les voitures moyennes inférieures

Simca 1100
1967-1980

Simca 1100 Break 1967-1980
Toutes les voitures moyennes supérieures

Simca Aronde Châtelaine
1953-1959

Simca Aronde Châtelaine 1953-1959

Simca Aronde P60 Ranch
1959-1963

Simca Aronde P60 Ranch 1959-1963

Simca 1300/1301 1500/1501
1964-1976

Simca 1300/1301 1500/1501 Break 1964-1976
Toutes les grandes voitures

Simca Marly
1955-1966

Simca Marly 1955-1966

Toutes les voitures avec une carrosserie de coupé

Les Coupés


Revenir à: tous les modèles
Toutes les voitures moyennes inférieures

Simca 1000 Coupe
1962-1967

Simca 1000 Coupe 1962-1967
Toutes les voitures moyennes supérieures

Simca Sport
1952-1966

Simca Sport 1952-1966

Simca Plein Ciel
1956-1962

Simca Plein Ciel 1956-1962

Simca 1200S
1967-1971

Simca 1200S 1967-1971

Matra-Simca Bagherra
1973-1979

Matra-Simca Bagherra 1973-1979
Toutes les grandes voitures

Simca Comète
1954-1955

Simca Comète 1954-1955

Toutes les voitures avec une carrosserie de cabriolet

Les Cabriolets


Revenir à: tous les modèles
Toutes les voitures moyennes supérieures

Simca Week-End
1955-1956

Simca Week-End 1955-1956

Simca Oceane
1956-1962

Simca Oceane 1956-1962

Toutes les voitures avec une carrosserie de crossover SUV

Les Crossovers


Revenir à: tous les modèles
Toutes les voitures moyennes inférieures

Matra-Simca Rancho
1977-1979

Matra-Simca Rancho 1977-1979

Toutes les voitures avec une carrosserie de pick-up

Les Pick-up


Revenir à: tous les modèles
Toutes les voitures moyennes inférieures

Simca 1100 VF Pick-Up
1976-1980

Simca 1100 VF Pickup 1976-1980
Toutes les voitures moyennes supérieures

Simca Aronde Intendante
1954-1959

Simca Aronde Intendante 1954-1959

Toutes les voitures avec une carrosserie de fourgonnette

Les Fourgonnettes


Revenir à: tous les modèles
Toutes les voitures moyennes inférieures

Simca 1100 Commerciale / VF1
1967-1980

Simca 1100
VF2 / VF3
1973-1980

Simca 100 VF2 / VF3 1973-1980
Toutes les voitures moyennes supérieures

Simca Aronde Messagère / Commerciale
1954-1959

Simca Aronde Messagère 1954-1959
Simca Aro(nde P60 Messagère 1959-1963

Simca 1300 U / 1301U
1967

Simca 1300 U/ 1301U 1967

Votez pour ce constructeur.

Vous aimez les voitures ?

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle Auto Forever.

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien