fbpx

ALFA ROMEO Spider 105-115

1966 – 1994

Le nouveau Spider Alfa Romeo basé sur la Giulia succède à celui dérivé de la Giulietta. Il est signé et produit par Pininfarina.

Tous les modèles du constructeur Alfa Romeo
Toutes les voitures italiennes
Toutes les voitures moyennes supérieures
Toutes les voitures avec une carrosserie de roadster

Fiche rédigée par Julien Lombard

Votez pour ce modèle.

PlateformeGiulia 105
DesignerAldo Brovarone pour Pininfarina

– SON HISTOIRE –

La ligne de l’Alfa Romeo Spider est annoncée par six dream cars. Signée Aldo Brovarone pour Pininfarina, l’Alfa Romeo Super Flow (avril 1956) à moteur 6-cylindres de 3,5 l possède déjà les flancs convexes avec l’évidement latéral et la proue profilée « lenticulaire » du modèle définitif, même si elle est dotée d’un toit en verre façon cockpit d’avion et d’ailerons arrière. Modifiée, elle devient Super Flow II (octobre 1956) puis Spider Super Sport (mars 1959) et Coupé Super Sport Speciale (mars 1960) à l’arrière en « os de seiche ». Plus compacts, les deux derniers prototypes, la Giulietta Spider Speciale Aerodinamica (octobre 1961) et le coupé dérivé (mars 1962) à moteur 1300 se rapprochent encore du Spider de série.

Techniquement, le Spider dérive de la berline Giulia type 105 de juin 1962, qui reprend l’architecture de la Giulietta (propulsion, essieu arrière rigide) mais dont le 4-cylindres double arbre passe de 1300 à 1600 cm3 et est secondé par une boîte de vitesses à cinq rapports. La suspension est revue. Rebaptisées Giulia (type 101), les Giulietta Spider et coupé Sprint reçoivent le nouvel ensemble moteur-boîte mais pas la nouvelle suspension. Un coupé moderne Giulia Sprint GT type 105, signé Bertone, est présenté en septembre 1963. Un cabriolet GTC 2+2 (1965) construit chez Touring en sera dérivé, assurant l’intérim.

Le « Spider 1600 » est enfin présenté en mars 1966. A l’issue d’un concours, un nom plus évocateur, « Duetto », est choisi mais non retenu officiellement. La première série sera aussi surnommée « Coda Lunga » (« queue longue ») et « Osso di Seppia » (« os de seiche »). En 1968, la 1600 fait place à la 1750 Veloce à moteur 1,8 l, avant le lancement d’une version d’appel 1,3 l à la présentation simplifiée (phares sans carénage, enjoliveurs…), la 1300 Junior. Dès 1968, les 1750 destinées au marché américain se distinguent par leur moteur à injection Spica et différentes spécificités : feux de gabarit, barres de renforts de pare-chocs, phares sans carénage cerclés de chrome…

Mais le style audacieux de la Coda Lunga n’a jamais fait l’unanimité et en octobre 1969 est présentée la 2e série restylée, surnommée Coda Tronca et toujours déclinée en versions 1750 et 1300. L’arrière à pan coupé en application du principe de Kamm, supposé améliorer l’aérodynamisme, est la principale nouveauté. Le Spider reçoit aussi un cœur de calandre plus bas et plus large et de nouveaux pare-chocs – d’un seul tenant à l’arrière – recouverts de caoutchouc, un pare-brise plus incliné, de nouvelles poignées de portes encastrées (1750) et des feux arrière inédits. Sur la 1750, le tableau de bord en plastique est nouveau, la Junior conservant l’ancien en tôle peinte. En 1971 est lancée la 2000 Veloce appelée à remplacer la 1750. En 1972, une 1600 Junior est introduite. Après l’arrêt de la 1300 en 1977, la 1600 reçoit une présentation identique à celle de la 2000 en 1980. Les versions américaines restent différentes : feux de gabarit rectangulaires et pare-chocs renforcés (butoirs pour 1973 puis gros pare-chocs en plastique occultant le cœur de calandre pour 1976), jantes alliage de série (1975), nombreux détails d’équipement. Leur moteur « dépollué » est moins puissant. Pour 1982, sera montée une nouvelle injection Bosch.

En mars 1983 est lancée la 3e série Face Lift ou Aerodinamica, qui se distingue par ses appendices aérodynamiques (spoiler en acier, becquet en caoutchouc) mais aussi par ses pare-chocs enveloppants en plastique, son petit cœur de calandre en plastique, ses phares sans carénage et ses feux arrière plus gros… En 1986 est lancée un haut de gamme à moteur 2 l, la Quadrifoglio Verde, identifiable à son spoiler revu, à ses extensions de bas de caisse et à ses nouvelles jantes alliage de 15’’. Son équipement est amélioré (sellerie spécifique, hardtop inédit en option ou de série suivant les marchés…). La QV possède également de gros rétroviseurs en plastique et un nouveau tableau de bord, équipements qu’on retrouve sur la 2 l standard et la 1,6 l.

Enfin, la 4e série sort en mars 1990 (version européenne). Elle a été restylée en profondeur. Les accessoires aérodynamiques et la calandre sont beaucoup mieux intégrés que précédemment, les pare-chocs assortis à la carrosserie. La direction assistée est montée de série et la 2 l dotée de l’injection. Les versions européennes et américaines sont désormais presque identiques. Ces dernières pourront recevoir une boîte automatique en option. En 1994, le Spider 105/115 quitte la scène, remplacé par le Spider 916 à traction avant.

Enregistrer

FICHE HISTORIQUE

DateMillésimeEvènementsDescription
03/1966
(Salon de Genève)
Lancement
01/1968Nouvelle version1750 Veloce., jantes de 14’’ et nouveaux enjoliveurs, répétiteurs de clignotants avancés. Volant en bois et nouveau cendrier.

Version américaine spécifique : moteur à injection Spica, feux de position, renforts de pare-chocs et comme sur la 1600, phares non carénés cerclés de chrome.

06/1968MY 1969Nouvelle version1300 Junior à la présentation simplifiée : phares non carénés, base des pare-chocs avant noir mat, enjoliveurs basiques, déflecteurs de vitres fixes, volant à deux branches, absence d’allume-cigare…
10/1969MY 1970RestylingLancement de la 2e série à l’arrière modifié à pan coupé, dite Coda Tronca. Cœur de calandre plus large, nouveaux pare-chocs, pare-brise plus incliné… Versions 1750 Veloce et 1300 Junior.
06/1971Nouvelle versionLancement du Spider 2000 Veloce. Enjoliveurs remplacés par des cache-moyeux.
Printemps 1972Nouvelle versionRéapparition d’une version 1600 sous l’appellation 1600 Junior. Ce moteur est une option sur la 1300 Junior.
03/1983RestylingLancement de la 3e série FL (Face Lift) ou Aerodinamica. Accessoires aérodynamiques (spoiler et becquet), phares sans carénage, nouveaux feux arrière… Versions1.6 et 2.0.
03/1986
(Salon de Genève)
Nouvelle versionVersion haut de gamme Quadrifoglio Verde à moteur 2 litres et équipement amélioré. Spoiler redessiné, extensions de bas de caisse et jantes alliage inédites. Nouveau tableau de bord et gros rétroviseurs en plastique, également montés sur les autres versions.
01/1990
(Salon de Détroit)
RestylingLancement de la 4e et dernière série aux pare-chocs et accessoires aérodynamiques beaucoup mieux intégrés. La version 2.0 reçoit un moteur à injection. La direction assistée est de série sur les 1.6 et 2.0. Boîte automatique en option sur le marché américain.
03/1990
(Salon de Genève)
CommercialisationLa 4e série est lancée sur le marché européen.
01/1994Fin de la production
AppellationMoteur/BVMarchéPériode
1300 Junior Coda Lunga4L 1.3 M5EU1968-1969
1300 Junior Coda Tronca4L 1.3 M5EU1969-1977
Duetto4L 1.6 M5EU ; US1966-1968
1600 Junior4L 1.6 M5EU1972-1979
16004L 1.6 M5EU1980-1981
1.6 FL4L 1.6 M5IT ; DE1983-1989
1.6 4e série4L 1.6 M5IT ; DE1990-1992
1750 Veloce Coda Lunga4L 1.8 M5EU ; US1967-1969
1750 Veloce Coda Tronca4L 1.8 M5EU ; US1969-1973
2000 Veloce4L 2.0 M5EU ; US1971-1982
2.0 FL4L 1.6 M5EU ; US1983-1989
2.0 Quadrifoglio Verde4L 2.0 M5EU ; US1986-1989
2.0 4e série4L 2.0 M5
4L 2.0 A3
EU ; US
US
1990-1993
1990-1993
DE deGB gbFR frIT itES esBE beNL nl
AT atCH chUS usJP jpAU au

Lieux de production : Grugliasco chez Pininfarina puis Arese chez Alfa Romeo pour recevoir sa mécanique.

Chiffres de production : environ 122 000 exemplaires

FICHE TECHNIQUE

Carrosserie et dimensions

CarrosserieRoadster 2 portes 2 places
Poids à vide (kg)de 990 à 1155 kg

Hard-top disponible

Empattement – e (cm)225
Longueur – L (cm)412 à 428
Largeur – l (cm)163
Hauteur – h (cm)129

Caractéristiques techniques

Structure monocoque et carrosserie autoporteuse en acier

  • Liste des moteurs et boîtes de vitesses disponibles
Désignation530
Période1968-1977
TypeEssence
Nombre de cylindres4
DispositionL
Cylindrée1290 cc
Puissance89 ch/103 ch
Régime6000 tr/mn
NormeDIN/SAE brut
Taux de compression9,0:1
Distribution2 ACT
AlimentationDeux carburateurs double corps
Boîte de vitessesM5
Vitesse maxi+ 170 km/h
Accélération 0-100km/hn.d
Consommation normalisée9,8 l/100 km

SÉRIE

DISPONIBLE

NON DISPONIBLE

Chauffage

X

Aérateurs

X

Cendrier

X

Déflecteurs

X

Sièges AV séparés

X

Pare-soleil

X

Rétroviseur extérieur

X

Lave-glace

X

Radio

X

Allume-cigare

X

Peinture métallisée

X

Lunette arrière chauffante

X sur hard-top

Climatisation

X

Direction assistée

X

Vitres électriques AV

X

Phares longue portée

X

Phares antibrouillard

X

LA CARRIÈRE SPORTIVE ET LES DÉRIVÉS

Sortie peu après la mythique GTA, le Spider n’a pas eu de véritable carrière sportive. Toutefois, en 1971, une 1750 Veloce a remporté sa classe à la Coupe des Alpes.

Votez pour ce modèle.

Vous aimez les voitures ?

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle Auto Forever.