MAZDA ROADPACER

1975 – 1979

La Mazda Roadpacer a constitué un porte-drapeau éphémère pour le constructeur d’Hiroshima

Tous les modèles du constructeur Mazda
Toutes les voitures japonaises
Toutes les grandes voitures
Toutes les voitures avec une carrosserie de berline

Votez pour ce modèle.

Plateformereprise de celle de la Holden HQ, inaugurée en 1971, avec un moteur rotatif
DesignerCentre de style GM en Australie
Modèle jumeauHolden HJ Premier

– SON HISTOIRE –

Au cours des années 1970, Mazda souhaite un modèle pour compléter sa gamme par le haut, et venir concurrencer les Nissan Cedric/Gloria et autres Toyota Crown sur le marché japonais. Dans le même temps, le groupe américain General Motors envisage d’équiper sa prochaine Corvette d’un moteur à piston rotatif, technique insuffisamment connue par ses ingénieurs, mais maîtrisée par Mazda. Un échange de bon procédé est trouvé entre GM et Mazda : le groupe américain va fournir une grande berline à conduite à droite, tandis que le japonais va partager son savoir-faire sur les moteurs rotatifs et leur dépollution.

Il en résulte la Mazda Roadpacer, une Holden produite en Australie, dans lequel un moteur à piston rotatif prend place. Cette voiture adopte bien sûr un positionnement haut de gamme sur le marché japonais, sur lequel elle est uniquement vendue, bien qu’une commercialisation en Australie ait été envisagée. Par rapport à la Holden Premier, la Mazda se distingue par ses sigles d’identification et par ses rétroviseurs extérieurs placés sur les ailes avant, conformément aux normes japonaises. Bien sûr, la principale différence se trouve sous le capot, où les 6 cylindres ou V8 australiens, ont cédé la place à un moteur rotatif à double pistons. Cette mécanique se trouve vraiment à son aise sous l’immense capot de ce modèle. Malheureusement, une puissance de 135ch bruts et un couple maximum de 186Nm, perché à 4000tr/mn, sont insuffisants pour une auto d’un tel gabarit. En outre, sa consommation réelle s’envole au-delà des 25 litres au 100km.

Le prix de la voiture, ses dimensions imposantes pour le marché japonais et ses piètres performances vont rapidement sceller son sort. L’objectif de ventes de 100 unités par mois n’est jamais atteint. La production est arrêtée à la fin de l’année 1977, mais la Roadpacer reste au catalogue jusqu’à la fin de l’année 1979 pour écouler les derniers exemplaires en stock. D’une certaine manière, on peut dire que cette Holden, badgée et motorisée par Mazda, a été la seule voiture de série, issue de la General Motors, propulsée par un moteur rotatif.

Enregistrer

FICHE HISTORIQUE

CHRONOLOGIE DES ÉVOLUTIONS

DateMillésimeEvènementsDescription
03/1975Lancement
08/1977MY 1978AméliorationsRetouches à l’intérieur et équipement enrichi
Fin 1977Fin de production
Fin 1979Arrêt de la commercialisation

LES DIFFÉRENTES VERSIONS

AppellationMoteur/BVMarchéPériode
RE 130 APRotatif A3JP1975-1979

LES PRINCIPAUX MARCHÉS

JP jp

LIEUX ET CHIFFRES DE PRODUCTION

Lieux de production : Caisse produite en Australie par Holden puis envoyée au Japon chez Mazda où elles sont peintes et reçoivent le moteur rotatif Mazda et une boîte de vitesses automatique Jatco. Mazda assure également les habillages et finitions intérieures.

Chiffres de production : 799 exemplaires vendus au Japon entre 1975 et 1979

FICHE TECHNIQUE

Carrosserie et dimensions

CarrosserieBerline tricorps 4 portes 5-6 places
Poids à vide (kg)De 1565 à 1575kg
Empattement – e (cm)283
Longueur – L (cm)485
Largeur – l (cm)188,5
Hauteur – h (cm)146,5

Caractéristiques techniques

Structure et matériaux

Structure monocoque et carrosserie autoporteuse en acier

Trains roulants

Suspension AV : Roues indépendantes ; Bras triangulés ; Ressorts hélicoïdaux ; Barre antiroulis

Suspension AR : Essieu rigide ; Bras oscillants ; Ressorts hélicoïdaux

Freinage : DV AV + T AR ; double circuit avec assistance

Direction : à circuit de billes ; assistance disponible avec démultiplication variable

Construction du moteur

Position : longitudinal avant

Matériaux : Alliage léger

Refroidissement par eau

Autres éléments : Moteur rotatif sous licence NSU-Wankel ; Radiateur d’huile

Transmission

Roues motrices : Propulsion

Position du levier de commande de la boîte de vitesses : au plancher ou au volant

Autres éléments : différentiel autobloquant disponible

Moteurs et boîtes de vitesses
Désignation13B
Période1975-1977
TypeEssence
DispositionRotatif
Cylindrée1308cc
Puissance135ch
Régime6000tr/mn
NormeSAE brut
Taux de compression9,4:1
DistributionMoteur à piston rotatif à double-pistons. Pas d’arbre à cames ou de soupapes.
Alimentation1 Carburateur inversé à quadruple corps
Boîte de vitessesA3
Vitesse maxi165km/h
Accélération 0-100km/hn.d
Consommation normalisée16,0l/100km

LES PRINCIPAUX ÉQUIPEMENTS

SÉRIEDISPONIBLENON DISPONIBLE
ClimatisationX
Phares antibrouillardX
Verrouillage centraliséX
Chaîne StéréoX
Direction assistéeX
Vitres électriques AVX
Vitres électriques ARX

LES INNOVATIONS TECHNIQUES

La Mazda Roadpacer reste la plus grosse voiture de série à avoir été mue par un moteur à piston rotatif.

Vous aimez les voitures ?

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle Auto Forever.