Tous les modèles du constructeur Daewoo

DAEWOO

Toutes les voitures coréennes
LES MODÈLES DAEWOO DEPUIS 1962
LES DAEWOO DÉCRITES SUR AUTO FOREVER

Votez pour ce constructeur.

En bref


Les origines de Daewoo dans l’industrie automobile remontent à 1937. La firme s’appelait alors National Motor. Elle assemblait des camions japonais sous licence. En janvier 1962, l’entreprise est rebaptisée Saenara. Elle démarre alors l’assemblage de Nissan Bluebird (310) sous la marque Saenara. Ce modèle est produit jusqu’en 1965.

Dans le même temps, le constructeur de bus Shinjin établi en février 1955, commence l’assemblage de Nissan Bluebird (310) comme Shinsungho sedan à partir de novembre 1963. Shinjin reprend Saenara en novembre 1965. La Nissan Bluebird continue à être assemblée jusqu’en 1966.

Entre mai 1966 et novembre 1972, Shinjin assemble des Toyota Corona. En juin 1972, Shinjin forme une société commune avec General Motors : GM Korea. L’assemblage des Holden Torana et Opel Rekord D démarre en août 1972.

En novembre 1976, Shinjin vend sa participation de 50% dans GM Korea qui est rebaptisée Saehan. En juillet 1976, le groupe industriel Daewoo achète la moitié des parts de Saehan Motor, l’autre moitié restant toujours la propriété de General Motors.

En janvier 1983, Saehan est rebaptisée Daewoo. C’est le cinquième changement de nom du constructeur coréen (Saenara, Shinjin, GM Korea, Saehan, Daewoo).

Entre 1962 et 1986, les voitures du constructeur étaient assemblées à partir de lots de pièces détachées importés pour la plus grande partie même si elles étaient vendues sous une marque et une appellation spécifique au marché coréen. En juillet 1986, la première voiture produite entièrement en Corée du Sud par Daewoo est présentée. Il s’agit de la Daewoo Le Mans, jumelle de l’Opel Kadett E. La production de modèles jumeaux de Suzuki démarre en 1991. Le premier modèle Daewoo original et non dérivé d’un modèle d’un autre constructeur est la Daewoo Espero lancée en septembre 1990.

En octobre 1992, General Motors se retire en revendant les 50% de Daewoo qu’il détenait depuis 1972. Daewoo prend alors de nombreuses participations dans d’anciennes entreprises d’Europe de l’Est : Oltcit en Roumanie entre 1994 et 2006, FSC Lublin en Pologne entre 1995 et 2001, FSO en Pologne entre 1996 et 2004, ZAZ en Ukraine entre 1998 et 2002, et dans le domaine des véhicules utilitaires Avia en Tchéquie entre 1995 et 2006. Une participation majoritaire est acquise dans Ssangyong en 1995 avant d’être revendue en 2001. Enfin, Daewoo établit également une usine en Ouzbékistan, UZ-Daewoo, en 1996. Celle-ci devient GM Uzbekistan en mars 2008.

En octobre 2002, Daewoo est racheté par General Motors. Le japonais Suzuki et le chinois SAIC prennent aussi une participation minoritaire dans le constructeur coréen.

Des Daewoo sont vendues sous les marques :

  • Chevrolet dans le monde entier sauf en Corée du Sud, Australie et Nouvelle Zélande entre 2003 et 2011 ;
  • Buick en Chine depuis 2003 ;
  • Pontiac en Amérique du Nord entre 2004 et 2009 ;
  • Suzuki en Amérique du Nord entre 2003 et 2011 ;
  • Holden en Australie et Nouvelle Zélande entre 2005 et 2011 ;
  • FSO en Pologne entre 2004 et 2011 ;
  • Formosa à Taïwan entre 2000 et 2006 ;
  • ZAZ en Ukraine et Russie depuis 2004 ;
  • Ravon en Ouzbékistan depuis 2015.

Daewoo disparaît de la plupart des marchés d’exportation au profit de Chevrolet en 2005. La marque subsiste sur le marché coréen jusqu’en 2010 avant d’être remplacée là aussi par la marque Chevrolet. Elle persiste en Ouzbékistan et sur les marchés d’Asie centrale jusqu’en 2015, année où elle est remplacée par la marque Ravon.

Les fiches Daewoo sur auto forever


Cette page semble un peu vide, vous ne trouvez pas ?

Votez pour ce constructeur.

Vous aimez les voitures ?

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle Auto Forever.