fbpx

BMW M1

1978 – 1981

La BMW M1 est une tentative d’incursion de la marque à l’hélice dans le monde des berlinettes de sport à moteur central.

Tous les modèles du constructeur BMW

Toutes les voitures allemandes
Toutes les voitures de luxe
Toutes les voitures avec une carrosserie de coupé
Plateformeinédite (code E26)
DesignerGiugiaro (Ital Design)

– SON HISTOIRE –

BMW souhaite faire aussi de la M1 une voiture image mais surtout un modèle portant les couleurs de la marque au championnat du monde sur circuit dans les Groupe 4 et 5. La BMW M1 est la première voiture conçue par le département Motorsport créé en 1972. Ainsi la BMW M1 est destinée en premier lieu à la course automobile. Sa version routière a pour seul but de permettre l’homologation de la voiture suite à un changement de règlementation survenu en 1977. Pour cela, la voiture devait faire l’objet d’une production en série d’au moins 400 exemplaires pendant deux ans.

BMW n’ayant pas les capacités pour produire un tel modèle en petite série, se tourne vers le constructeur italien Lamborghini. Celui-ci rencontre des difficultés financières empêchant la production de la M1 pour BMW. Le contrat entre les deux firmes est rompu en avril 1978. C’est alors qu’un processus industriel complexe est mis en place entre l’Italie et l’Allemagne pour produire la voiture. Les partenaires principaux sont Ital Design et Baur mais de nombreux sous-traitants sont aussi impliqués.

Au final, la production de 400 exemplaires nécessaires à l’homologation n’est atteinte qu’en 1980. Le 1er décembre 1980, la BMW M1 est homologuée en Groupe 4. L’homologation pour la course en Groupe 5 de la BMW M1 n’intervient que le 1er avril 1981. C’est bien trop tard par rapport au planning originel. La BMW M1 n’a donc même pas l’occasion de faire carrière sur circuit même si le championnat Procar a été un palliatif. En matière de sport automobile, BMW préfère désormais se concentrer sur la Formule 1.

Au-delà de l’exclusivité et de l’image de la BMW M1, cette voiture a été un échec pour la firme bavaroise. Le seul joyau laissé par la M1 est son moteur atmosphérique multi-soupapes. Jusqu’à la fin des années 1980, ce moteur fait le bonheur des clients sous les capots des Série 5, Série 6 et même de la Série 7 sur le marché sud-africain.

Enregistrer

FICHE HISTORIQUE

Date Millésime Salon Evènements Description
10/1978 MY 1979 Paris Présentation en 1ère mondiale
02/1979 Début production
02/1981 Fin production
Appellation Moteur/BV Marché Période
M1 6L 3,5l M5 tous 1978-1981
DE de GB gb FR fr IT it ES es BE be NL nl
AT at CH ch

Lieu de production : Allemagne, Stuttgart chez le carrossier Baur

La production de la voiture était prévue initialement chez Lamborghini. Suite aux difficultés du constructeur italien, un autre processus est mis en place. Les châssis tubulaires sont d’abord réalisés chez Marchesi à Modène. Les éléments de carrosserie en matériau composite proviennent de la société Transformazione Italia Resina également basée à Modène. Ces deux sous-traitants travaillent en étroite collaboration avec Ital Design qui s’occupe de l’assemblage de la carrosserie et du châssis ainsi que de la peinture. Ital Design fait aussi appel à de nombreux partenaires pour le montage d’éléments tels que le tableau de bord et la partie électrique. Les BMW M1 sont ensuite envoyées chez Baur à Stuttgart pour l’assemblage final. La voiture reçoit alors ses trains roulants, sa mécanique, en provenance de Munich, ses sièges Recaro et sa finition.

Chiffres de production : 453 exemplaires dont 399 versions route et 54 versions compétition.

FICHE TECHNIQUE

Carrosserie et dimensions

CarrosserieCoupé berlinette 2 portes 2 places
Poids (kg)1300 kg
Empattement – e (cm)256
Longueur – L (cm)436
Largeur – l (cm)182,5
Hauteur – h (cm)114

Caractéristiques techniques

Châssis tubulaire en acier et carrosserie en matériau composite

SÉRIE

DISPONIBLE

NON DISPONIBLE

Vitres électriques AV

X

Phares antibrouillard

X

Lunette arrière chauffante

X

Direction assistée

X

Climatisation X

La carrosserie en matériau composite est une chose peu courante dans la production automobile de série.

Le premier moteur M de BMW offre un rendement de 80,2ch/l. Il s’agit du premier moteur de la marque à recevoir une culasse à quatre soupapes par cylindre.

LA CARRIÈRE SPORTIVE