MERCEDES-BENZ CLK GTR

1997 – 1999

La Mercedes-Benz CLK GTR est la version route d’un modèle conçu en premier lieu pour la compétition.

Tous les modèles du constructeur Mercedes-Benz
Toutes les voitures allemandes
Toutes les voitures de luxe
Toutes les voitures avec une carrosserie de coupé

Votez pour ce modèle.

PlateformeVoiture inédite développée par AMG, type C297
DesignerGerhardt Hunga et son équipe

– SON HISTOIRE –

Au cours des années 1990, l’avenir de certaines courses d’endurance de renom telles que les 24 Heures du Mans était incertain. Les différents organisateurs de ces grands rendez-vous automobiles ont dû remettre en question leur fonctionnement. Plusieurs catégories sont donc prévues dont la catégorie GT1. Cette catégorie a une particularité. Chaque voiture de course GT1 doit être basée sur un modèle de série. En décembre 1996, Mercedes Benz décide que ce sera la CLK GTR.

Secrètement, Mercedes-Benz développe la CLK GTR en collaboration avec AMG. Pour respecter le règlement imposé, une CLK GTR de série est produite pour permettre à sa version course de participer au championnat GT1. L’appellation CLK de la voiture de série reste un des seuls points communs avec le coupé CLK C208 en plus de ses phares avant, de ses feux arrière et de la partie supérieure de la planche de bord.

Le CLK GTR est en fait un modèle entièrement nouveau. Les deux priorités sont la sécurité et la légèreté. Pour assurer la sécurité maximale en conditions de course, un arceau de sécurité composé d’acier renforcé très robuste pour résister à des impacts à grande vitesse est fixé à l’intérieur. La plupart des autres pièces sont constitués de fibres de carbone.

En avril 1997, 128 jours après le début de sa conception, la première CLK GTR faisait ses premiers tours de piste à Jarama en Espagne. Cependant, la fabrication de la version route débute seulement à partir de novembre 1998 ce qui n’empêche pas la marque à l’étoile d’obtenir l’homologation de la voiture. Vingt-cinq exemplaires sont construits chez HWA à Affalterbach. Mercedes Benz en a vendu 23 exemplaires. Les deux derniers font le bonheur des visiteurs du musée du constructeur.

La version routière de la CLK GTR est très proche de la version compétition. Seuls des éléments esthétiques et une puissance 612ch les différencient. La voiture a une vitesse maximale limitée électroniquement à 320 km/h et abat le 0 à 100 km/h en 3,8 secondes et le 0 à 200 km/h en 9,9 secondes. Pour répondre aux normes d’homologation, les ingénieurs ont adapté la voiture à la route en proposant un confort supérieur à celui, spartiate, de la version de compétition. Elles sont donc mieux équipées et insonorisées. Elles offrent des garnitures intérieures en cuir, un autoradio, un système de freins antiblocage, l’air conditionné et un vitrage isolant. Les sièges baquets sont recouverts d’une sellerie en tissu écossais ou de cuir. La qualité de finition de la voiture est d’un très haut niveau pour une voiture dérivée de la course.

L’absence de coffre a été légèrement atténuée avec deux petits compartiments de rangement sous chaque porte battante. Un jeu de valises est livré avec la voiture. Un deuxième siège fait son apparition.

La CLK GTR possède deux portes à ouverture en élytre, clin d’œil à la 300SL des années 1950. D’apparence trapue sur ces roues de 18 pouces, l’aménagement extérieur a été conçu en gardant à l’esprit les exigences de course. Des éléments ont été adaptés pour plus d’harmonie. L’aileron arrière est intégré plus élégamment, tandis que les roues plus petites ont obligé les designers à redessiner les passages de roues. De nombreuses prises d’air couvrent la carrosserie pour alimenter en air frais la mécanique.

La CLK GTR est une voiture très exclusive par son prix et par son utilisation. Mercedes-Benz a du mal à vendre les exemplaires de série dont le seul but est de permettre une homologation en championnat GT1. Ainsi, HWA transforme plusieurs exemplaires en roadster à partir de 2002 pour écouler les invendus.

FICHE HISTORIQUE

CHRONOLOGIE DES ÉVOLUTIONS

DateMillésimeSalonEvènementsDescription
04/1997SportApparition sur le circuit de Jarama en Espagne puis début en compétition à Hockenheim
11/1998LancementVersion route CLK GTR coupé
07/1999Fin productionLa série de 25 coupés est livrée.

LES DIFFÉRENTES VERSIONS

AppellationCarrosserieMoteur/BVPériode
CLK GTR AMGCoupéV12 6,9 S61997-1999

LES PRINCIPAUX MARCHÉS

La CLK GTR a été disponible dans le monde entier.

LIEUX ET CHIFFRES DE PRODUCTION

Lieu de production : Affalterbach chez HWA.

La société HWA correspond à la société AMG originelle. Elle résulte de la cession d’une partie des activités de l’entreprise et du nom AMG à Mercedes-Benz intervenue en 1998. À partir de cette date, HWA se concentre sur la compétition et reste un partenaire privilégié de Mercedes-Benz. C’est pourquoi la production de la version route de la CLK GTR est assurée par HWA.

Chiffres de production : 25 CLK GTR de série

Au final, en comptant deux prototypes, sept voitures de course, une CLK LM pour la route, vingt-cinq coupés CLK GTR, dont cinq ont été transformés en roadster, ce sont 35 voitures qui ont été fabriquées.

FICHE TECHNIQUE

Carrosserie et dimensions

CarrosserieCoupé 2 portes à ouverture en élytre 2 places
Poids (kg)1440 kg
Empattement – e (cm)267
Longueur – L (cm)485,5
Largeur – l (cm)195
Hauteur – h (cm)116

Caractéristiques techniques

Structure et matériaux

Structure monocoque et carrosserie en fibre de carbone avec arceau de sécurité intégré en acier et absorbeur d’énergie « Crash-Box » à l’avant

Trains roulants

Suspension AV : Roues indépendantes ; Double triangulation ; Ressorts hélicoïdaux ; Barre antiroulis

Suspension AR : Roues indépendantes ; Double triangulation ; Ressorts hélicoïdaux ; Barre antiroulis

Freinage : DV AV + AR avec assistance et ABS ; étriers AV à 6 pistons et étriers AR à 4 pistons

Direction : à crémaillère assistée

Construction du moteur

Position : longitudinal central arrière

Matériaux : bloc et culasses en aluminium

Vilebrequin à 7 paliers

Distribution : arbres à cames entraînés par chaîne

Refroidissement par eau

Autres éléments : gestion électronique intégrale Bosch HMS ; radiateur d’huile

Transmission

Roues motrices : Propulsion

Position du levier de commande de la boîte de vitesses : au volant avec touches de passage des rapports tout en actionnant la pédale d’embrayage et sur la console centrale pour les positions avant, arrière et arrêt.

Autres éléments : boîte de vitesses à crabot à commande séquentielle électro-hydraulique ; embrayage à trois disques ; dispositif anti-patinage ASR déconnectable

Moteurs et boîtes de vitesses

Liste des moteurs et boîtes de vitesses disponibles

DésignationM297
Période1997-1999
TypeEssence
Nombre de cylindres12
DispositionV à 60°
Cylindrée6898cc
Puissance612ch
Régime6800tr/mn
NormeECE
Taux de compression10,5:1
Distribution2×2 ACT quatre soupapes par cylindre
AlimentationMPI
Boîte de vitessesS6
Vitesse maxi limitée électroniquement320km/h
Accélération 0-100km/h3,8 sec.
Consommation normalisée21,6l/100km

LES PRINCIPAUX ÉQUIPEMENTS

SÉRIE

DISPONIBLE

NON DISPONIBLE

Direction assistée

X

ABS

X

Radar de stationnement arrière

X

Airbag conducteur et passager

X

Climatisation

X

Alarme avec dispositif antidémarrage

X

Sièges non réglable

X

Pédalier réglable manuellement

X

LA CARRIÈRE SPORTIVE ET LES DÉRIVÉS

Vous aimez les voitures ?

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle Auto Forever.