CHEVROLET CORVAIR ‘60-’64

1959 – 1964

La Chevrolet Corvair est la plus originale des trois moyennes américaines qui apparaissent pour le millésime 1960, les autres étant la Ford Falcon et la Plymouth Valiant

Tous les modèles du constructeur Chevrolet
Toutes les voitures américaines
Toutes les voitures moyennes supérieures
Toutes les voitures avec une carrosserie de berline

Votez pour ce modèle.

5

Plateformeinédite
DesignerCentre de style General Motors

– SON HISTOIRE –

L’arrivée de ces nouvelles compactes fait suite à un fort recul du marché automobile américain à la fin des années 1950. Les consommateurs sont lassés des grandes carrosseries au style flamboyant (ailerons, chromes) de cette période. Les constructeurs doivent s’adapter en proposant des voitures aux dimensions plus raisonnables mais aussi plus économiques.

La Chevrolet Corvair innove par son style et sa technique. Elle dispose en effet d’un moteur boxer conçu en collaboration avec Porsche et placé à l’arrière. La Corvair reçoit aussi une suspension à quatre roues indépendantes ce qui est unique dans la production américaine de l’époque. Son style est à la fois original et dynamique. Il est source d’inspiration pour plusieurs modèles d’autres constructeurs dans le monde tels que la NSU Prinz, la BMW série 02, l’Hillman Imp, la Fiat 1300 ou la première génération de la Mazda Familia. La Corvair est élue voiture de l’année 1960 par le magazine Motor Trend.

Avec la Corvair, Chevrolet vise les modèles importés et en particulier la Volkswagen Coccinelle qui se veut pourtant plus économique mais qui partage la même architecture technique avec son moteur arrière refroidi par air. Sur ce plan, le modèle est un succès. Il évite aussi de cannibaliser les ventes des grandes Chevrolet.

Malgré toute l’intelligence placée dans la conception de la Chevrolet Corvair, elle séduit moins le public que la conventionnelle Ford Falcon. Chevrolet réagit rapidement en doublant son offre dans le segment pour le millésime 1962. Au côté de la Corvair, nous voyons apparaître une très classique Chevy II. La Corvair est alors positionnée comme un modèle plus jeune et plus sportif.

La Chevrolet Corvair est devenue le symbole d’une lutte engagée par l’avocat américain Ralph Nader contre l’insécurité routière. Le livre de l’avocat « Unsafe at any speed » publié en 1965 est une sorte de déclaration de guerre contre l’industrie automobile américaine accusée de produire des voitures à la sécurité défaillante. Compte tenu des techniques encore utilisées outre-Atlantique à l’époque telles que le châssis séparé, l’essieu arrière rigide, les roues arrière motrices et les freins à tambours ; tandis que la puissance des moteurs ne cessait d’augmenter, ces accusations étaient fondées. Cela aboutit à la mise en place de normes de sécurité par l’administration fédérale dans les années qui suivent. Mais, au final, la Chevrolet Corvair n’était pas plus dangereuse sur la route que ces contemporaines.

En cinq millésimes, la voiture a séduit près de 1,3 million d’acheteurs toute carrosserie confondue. Ce sont les versions les plus haut de gamme qui ont rencontré le plus de succès : 54% de la production totale concerne la 900 Monza.

FICHE HISTORIQUE

DateMillésimeSalonEvènementsDescription
10/1959MY 1960Lancement
05/1960MY 1960Nouvelle versionversion Monza
10/1960MY 1961AméliorationsNouveau motif sur la face AV

Moteur 2,4 au lieu de 2,3

Climatisation disponible en option

09/1961MY 1962AméliorationsNouveau motif sur la face AV

Puissance optionnelle accrue de 98hp à 102hp

10/1962MY 1963AméliorationsBarre centrale et écusson décentré
10/1963MY 1964AméliorationsNouveau motif de calandre

Moteur avec cylindrée et puissance accrue

Suspension AR revue

08/1964Fin production
AppellationMoteur/BVMarchéPériode
500 Standard6H 2,3 M3/M4/A2tous1959-1960
500 Standard6H 2,4 M3/M4/A2tous1960-1961
700 De Luxe6H 2,3 M3/M4/A2tous1959-1960
700 De Luxe6H 2,4 M3/M4/A2tous1960-1963
700 De Luxe6H 2,7 M3/M4/A2tous1963-1964
900 Monza6H 2,4 M3/M4/A2tous1961-1963
900 Monza6H 2,7 M3/M4/A2tous1963-1964
DE deGB gbFR frIT itES esBE beNL nl
AT atCH chSE sePT ptGR gr
CZ czPL plSK skHU huRO roRU ru
US usBR brCA caMX mxAR arCL clCO co
VE ve
CNcnJP jpIN inKR krTH thID idTR tr
IR irSA saMY myAE aeTW twPH phPK pk
HK hk
AU auZA zaEG egDZ dzNZ nz

Lieu de production : États-Unis et Canada

La Chevrolet Corvair a été assemblée à partir de kits de pièces détachées (CKD) dans les pays suivants : Mexique, Venezuela, Belgique, Danemark, Suisse et Afrique du Sud

Chiffres de production :

  • Production de la Corvair par carrosserie

Carrosserie

Période

Nombre d’exemplaires

Répartition

Sedan1959-1964

464 788

37%

Club Coupe1960-1964

677 651

53%

Lakewood Station Wagon1960-1962

32 120

3%

Convertible1961-1964

96 540

8%

Total1959-1964

1 271 099

100%

  • Production de la Corvair par millésime (toutes carrosseries confondues)

Millésime

Nombre d’exemplaires

1960

250 007

1961

282 075

1962

292 531

1963

254 571

1964

191 915

Totaux

1 271 099

  • Production de la Corvair Sedan par millésime et par version

Millésime

500

700

900 Monza

Totaux

1960

47 683

139 208

0

186 891

1961

18 752

51 948

33 745

104 445

1962

0

35 368

48 059

83 427

1963

0

20 684

31 120

51 804

1964

0

16 295

21 926

38 221

Totaux

66 435

263 503

134 850

464 788

FICHE TECHNIQUE

Carrosserie et dimensions

CarrosserieBerline tricorps 4 portes 6/5 places
Poids à vide (kg)De 1045 à 1150kg
Empattement – e (cm)274
Longueur – L (cm)457
Largeur – l (cm)170
Hauteur – h (cm)131

Caractéristiques techniques

Structure monocoque et carrosserie autoporteuse en acier

SÉRIE

DISPONIBLE

NON DISPONIBLE

Sièges AV séparés

X

Pare-soleil côté conducteur

X

Pare-soleil côté passager

X

Rétroviseur extérieur

X

Essuie-glace électrique

X

Radio

X

Montre électrique

X

Vitres teintées

X

Climatisation

X

Direction assistée

X

Vitres électriques AV

X

Vitres électriques AR

X

Banquette AR rabattable

X

La Chevrolet Corvair cumule plusieurs premières techniques pour une voiture américaine de grande série. Ainsi la suspension à quatre roues indépendantes et le moteur boxer tout en aluminium refroidi par air placé à l’arrière sont des innovations de taille sur un modèle américain. Il faut toutefois reconnaître que la Tucker présentée en 1948 avait déjà proposée ces techniques avec, toutefois, un moteur refroidi par eau et non par air.

LES DÉRIVÉS

Vous aimez les voitures ?

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle Auto Forever.