fbpx

RENAULT 4CV

1946 – 1961

La Renault 4CV est la première petite voiture française d’après-guerre. Sa conception est entièrement inédite.

Tous les modèles du constructeur Renault
Toutes les voitures françaises
Toutes les petites voitures
Toutes les voitures avec une carrosserie de berline

Votez pour ce modèle.

27

Autres appellationsRenault 760 ou 750 en Australie
Plateformeinédite
DesignerRenault
Modèle jumeauHino Renault 4CV (ou PA62)

– SON HISTOIRE –

La conception de la Renault 4CV fut assez chaotique au cours de la seconde guerre mondiale. Louis Renault n’était pas convaincu par une petite voiture à moteur arrière. Toutefois le développement de la voiture eut lieu grâce à la volonté et au travail de trois hommes clés : Fernand Picard; Edmond Serre et Robert Barthaud. Le projet fut finalisé en 1945 et 1946 en passant d’une voiture à deux portes à un modèle à quatre portes à vocation plus familiale. Il fut même demandé l’avis de Ferdinand Porsche sur cette voiture.

Pierre Lefaucheux, devenu alors le président de la Régie Renault, fit réaliser une étude de marché, une première en France pour valider le choix du lancement d’une voiture 4CV par rapport à celui d’une 11CV. La Renault 4CV est la première voiture du constructeur à être produite à la chaîne adoptant les principes de Ford. Ceci permit de réduire son prix de revient et de favoriser sa diffusion en masse auprès de la population.

La Renault 4CV est ainsi une des voitures qui a permis de motoriser la France. Elle se caractérisait par ses performances, sa faible consommation et sa maniabilité. En revanche, le confort et le comportement routier était en retrait face à sa rivale la Citroën 2CV. La Renault 4CV est remplacée par la Renault 4 en 1961 qui remédia à ces défauts. La 4CV était une voiture populaire. Sa production dépassa le million d’exemplaires ce qui constitua une première pour une voiture française.

Enregistrer

FICHE HISTORIQUE

DateMillésimeSalonEvènementsDescription
10/1946MY 1947ParisPrésentation en 1ère mondiale
08/1947MY 1948Début production
02/1948MY 1948Nouvelle versionVersion Commerciale avec portes AR tôlées. La banquette AR et le siège passager sont retirés pour dégager un espace de chargement suffisant. Charge utile 200kg.
10/1948MY 1949CommercialisationDébut des ventes aux États-Unis où la voiture fut proposée jusqu’en 1961. Moins de 5000 4CV y furent vendues.
10/1948MY 1949ParisAméliorationsPavillon de toit semi-bombé et non plus plat ; version Luxe avec pare-chocs à butoir, sabot d’aile AR et déflecteurs
10/1948ParisPrototypeVersion Grand Luxe SAPRAR avec toit découvrable en toile
03/1949MilestoneObjectif de production de 300 voitures par jour atteint (prévu initialement pour juillet 1950).
03/1949MY 1949AméliorationsPavillon de toit bombé
10/1949MY 1950ParisAméliorationsModification de la plaque d’immatriculation AR et un feu AR sur Normale, deux sur Luxe ; toit ouvrant disponible sur Luxe
10/1949MY 1950ParisNouvelle versionVersions Grand Luxe avec moteur 21ch et découvrable avec toit en toile et moteur 17ch
01/1950MilestoneProduction de la 100 000ème 4CV
10/1950MY 1951ParisAméliorationsCylindrée du moteur passe de 760cc à 747cc pour participer aux compétitions dans la catégorie moins de 750cc. Modifications du tableau de bord et nouvelles vitres aux portes AV
10/1950MY 1951ParisNouvelle versionVersion Grand Luxe découvrable avec moteur 21ch
10/1951MY 1952ParisAméliorationsNouveaux clignotants ; suppression version Normale ; version Affaires remplace Luxe ; version Sport remplace Grand Luxe
03/1952MY 1952Fin productionArrêt de la version Commerciale
01/1953MY 1953Nouvelle versionVersion Service à la finition dépouillée
08/1953MY 1953Fin productionArrêt de la version Service
10/1953MY 1954Face-liftNouvelle calandre ; modifications à l’intérieur ; moteur de 21ch pour toutes les versions ; simplification présentation de la version Affaires
03/1954MilestoneProduction de la 500 000ème 4CV qui est la première voiture française à atteindre ce chiffre.
10/1954MY 1955ParisAméliorationsRadiateur d’eau sous pression et modifications de détails sur la calandre
10/1955MY 1956ParisAméliorationsNouveau tableau de bord ; embrayage automatique Ferlec disponible
10/1956MY 1957ParisFin productionArrêt de la version découvrable
10/1957MY 1958ParisAméliorationsNouvelles roues et suppression du volet d’aération situé à la base du pare-brise
04/1958MY 1958AméliorationsLe moteur gagne en compression (7,75 au lieu de 7,25) sans que cela se traduise par un gain de puissance du fait d’un réglage différent du carburateur.
10/1958MilestoneProduction de la millionième 4CV
07/1961Fin production
AppellationMoteurMarchéPériode
R1060 Normale17ch1947-1950
R1062 Normale17ch1950-1951
R1060 Luxe17ch1948-1950
R1060 Luxe Découvrable17ch1949-1950
R1062 Luxe17ch1950-1951
R1062 Affaires17ch1951-1953
R1062 Affaires21ch1953-1961
R1060 Grand Luxe21ch1949-1950
R1062 Grand Luxe21ch1950-1951
R1062 Grand Luxe Découvrable21ch1950-1956
R1062 Sport21ch1951-1961
R2070 Commerciale17ch1948-1950
R2072 Commerciale17ch1950-1952
R1062 Service17ch1953 (janvier à août)

Europe

DE deGB gbFR frIT itES esBE beNL nl
AT atCH chPT pt

Amérique

US usCA caMX mxAR ar

Reste du monde

AU auJP jpZA za

Lieux de production : France, Boulogne Billancourt de 1947 à 1961 ; Espagne, Valladolid de 1951 à 1961 ; Belgique, Haren (Vilvoorde) de 1948 à 1961 ; Australie, Sydney de 1951 à 1961

Au terme d’un accord entre Renault et le ministre japonais de l’industrie, la 4CV a commencé à être assemblée sous licence par le constructeur Hino à partir de mars 1953. Les lots de pièces détachées (kits CKD) étaient importés par le Japon. Toutefois, les japonais se sont mis à produire eux-mêmes les pièces de la voiture en améliorant leur qualité. Dès 1957, la voiture n’utilisait plus de pièces d’origine Renault. Hino continua la fabrication de la voiture sans payer de redevance au constructeur français. La production se poursuivit jusqu’en 1963. Pour cette raison, la Hino Renault 4CV est présentée comme un modèle jumeau de la Renault 4CV française.

Chiffres de production :

Année

Nombre d’exemplaires

1947

6 327

1948

29 917

1949

63 920

1950

83 107

1951

97 313

1952

102 873

1953

95 268

1954

123 433

1955

138 629

1956

112 050

1957

71 068

1958

73 420

1959

53 951

1960

44 710

1961

9 561

Total de 1947 à 1961

1 105 547

Entre 1943 et 1946, 47 exemplaires d’avant-série et de prototype furent fabriqués.

La Renault 4CV a été la première voiture française à être produite à plus de un million d’exemplaires.

FICHE TECHNIQUE

Carrosserie et dimensions

CarrosserieBerline bicorps 4 portes 4 places
Portes avant ouvrant dans le sens inverse de la marche – Toit ouvrant disponible

Berline bicorps découvrable 4 portes 4 places

Berline bicorps commerciale avec panneaux arrière tôlés 4 portes 1 place

Poids (kg)de 560 à 600 kg
Empattement – e (cm)210
Longueur – L (cm)360
364 avec butoirs
Largeur – l (cm)143
Hauteur – h (cm)147

Caractéristiques techniques

Structure monocoque et carrosserie autoporteuse en acier

SÉRIE

DISPONIBLE

NON DISPONIBLE

Chauffage

X

Aérateurs

X

Cendrier

X

Déflecteurs

X

Sièges AV séparés

X

Essuie-glace électrique

X

Pare-soleil

X

Rétroviseur extérieur (en série sur version Commerciale)

X

Phare antibrouillard

X

Voici quelques équipements novateurs introduits sur la Renault 4CV :

  • Antivol Neiman à partir d’octobre 1948 sur la version Luxe
  • Embrayage automatique Ferlec de type électromagnétique à partir d’octobre 1955
  • Dispositif de sécurité pour les enfants qui condamne l’ouverture des portes arrière à partir d’octobre 1960

LA CARRIÈRE SPORTIVE ET LES DÉRIVÉS

TÉLÉCHARGEMENTS

Les manuels d’utilisation suivants sont mis à disposition par le site Renault4CV.fr.

Vous aimez les voitures ?

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle Auto Forever.