ALFA ROMEO MONTREAL

1970 – 1977

En 1967, Bertone et Alfa Romeo présente un prototype de coupé à l’Exposition Universelle de Montréal réalisé en deux exemplaires et dessiné par Giorgetto Giugiaro de chez Bertone. Trois ans plus tard, un modèle de série est présenté par la marque au Biscione au salon de Genève 1970. L’Alfa Romeo Montreal est née.

Tous les modèles du constructeur Alfa Romeo
Toutes les voitures italiennes
Toutes les voitures de luxe
Toutes les voitures avec une carrosserie de coupé

Votez pour ce modèle.

Plateformereprise de la Giulia Sprint
DesignerBertone, Marcello Gandini

– SON HISTOIRE –

Ce coupé doit le dessin final de sa carrosserie à Marcello Gandini de chez Bertone. Des prises d’air factices sur le montant C suggèrent un moteur central pourtant ce-dernier est bien à l’avant. La Montreal reçoit un moteur V8 dérivé de celui de l’Alfa Romeo 33 de compétition.

L’Alfa Romeo Montreal est conçue comme une voiture autoroutière faite pour dévorer les kilomètres à grande vitesse. C’est ainsi plus une luxueuse GT qu’un coupé sportif pur et dur.

Malgré son patronyme, l’Alfa Romeo Montreal n’a jamais été vendue en Amérique du Nord. La crise pétrolière de 1973 pénalisa les ventes de la Montreal qui devinrent confidentielles jusqu’à la fin de la carrière du modèle en 1977.

Enregistrer

FICHE HISTORIQUE

CHRONOLOGIE DES ÉVOLUTIONS

DateMillésimeSalonEvènementsDescription
03/1970MY 1971GenèvePrésentation en 1ère mondiale
Courant 1971Début production
10/1971MY 1972LondresNouvelle versionVariante avec conduite à droite
Début 1977Fin production

LES DIFFÉRENTES VERSIONS

AppellationMoteur/BVMarchéPériode
MontrealV8 2,6i M5tous1971-1977

LES PRINCIPAUX MARCHÉS

DE deGB gbFR frIT itCH chBE beNL nl
AT atSE se

LIEUX ET CHIFFRES DE PRODUCTION

Lieu de production : Italie, production sur trois usines chez Alfa Romeo à Arese pour la plate-forme puis chez Bertone à Caselle pour la carrosserie et à Grugliasco pour la peinture et l’habillage intérieur avant de revenir chez Alfa Romeo à Arese pour la pose de la mécanique.

Chiffres de production :

Année

Nombre d’exemplaires

Conduite à gauche (LHD)

Conduite à droite (RHD)

1971

668

668

0

1972

2 377

2 372

5

1973

302

302

0

1974

205

78

127

1975

323

273

50

1976

23

17

6

1977

27

27

0

TOTAL

3 925

3 737

188

Le tableau ci-dessus a été reconstitué à partir de différentes sources.

FICHE TECHNIQUE

Carrosserie et dimensions

CarrosserieCoupé liftback 3 portes 2+2 places
Poids (kg)1270 kg
Empattement – e (cm)235
Longueur – L (cm)422
Largeur – l (cm)167
Hauteur – h (cm)120,5

Caractéristiques techniques

Structure monocoque et carrosserie autoporteuse en acier

LES PRINCIPAUX ÉQUIPEMENTS

SÉRIE

DISPONIBLE

NON DISPONIBLE

Vitres électriques

X

Peinture métallisée

X

Lunette arrière chauffante

X

Climatisation

X

LA CARRIÈRE SPORTIVE

LA CARRIÈRE SPORTIVE

Le département course d’Alfa Romeo, Autodelta, réalisa une version compétition de la Montreal avec un moteur V8 porté à trois litres de cylindrée et développant 370ch à 9000tr/mn. La voiture fut présentée au salon international de Londres de la voiture de course en janvier 1973. Elle participa à plusieurs courses du championnat du monde des voitures de tourisme en 1973 et 1974.

Le moteur V8 de la Montreal fut aussi monté dans des bateaux de course en version 2,5l de 190ch ou 260ch et 3,0l de 340ch. Cette-dernière variante fut aussi montée sur un coupé Alfetta GTV engagé dans des courses sur circuit en 1975 et 1976.

Enfin, une version 2,5l du moteur de la Montreal fut monté sur des monoplaces dans le cadre du championnat australien et néo-zélandais de Formule Tasman.

Vous aimez les voitures ?

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle Auto Forever.