fbpx

BMW Série 5 E12

1972 – 1985

La Série 5 E12 monte en gamme en succédant à la fameuse BMW « Neue Klasse » berline. La généralisation des moteurs six cylindres dans la gamme BMW débute avec cette voiture.

Tous les modèles du constructeur BMW
Toutes les voitures allemandes
Toutes les grandes voitures
Toutes les voitures avec une carrosserie de berline
Plateformeinédite ; les mécaniques sont reprises des BMW E10 (4 cylindres) et E3 (6 cylindres).
DesignerCentre de style BMW dirigé par Paul Bracq

– SON HISTOIRE –

La BMW Série 5 E12 apporte de nombreux changements dans la gamme du constructeur bavarois. Cette voiture inaugure les appellations « Série » suivie d’un chiffre pour le niveau de gamme et de deux autres indiquant la cylindrée du moteur. Cette-dernière règle se trouve rapidement dévoyer par la E12 elle-même avec des 518 2.0 et des 520 1.8 sur certains marchés. Après la Série 5, les Séries 3, 6 et 7 voient le jour dans le courant des années 1970.

La Série 5 E12 est produite dans la nouvelle usine de Dingolfing, à l’emplacement du défunt constructeur Glas que BMW a racheté en 1966. Ce modèle est inédit même s’il reprend les solutions techniques et les traits de style qui font le succès de BMW depuis le début des années 1960. Par rapport aux berlines BMW 1800-2000 qu’elle remplace, la Série 5 E12 progresse sur les plans de la sécurité active et passive, de l’aérodynamisme et du confort. Elle inaugure le tableau de bord incurvé vers le conducteur. La nouvelle venue se positionne sur le segment des grandes berlines haut de gamme, supérieur à celui de la BMW Neue Klasse.

À son lancement, la BMW Série 5 E12 concurrence la Mercedes 200-280 W115-W114. Pour l’anecdote, le style des deux voitures est l’œuvre d’un même homme : Paul Bracq. La BMW affirme toutefois son caractère plus dynamique en faveur du plaisir de conduire.

Au fil de sa carrière, la Série 5 E12 reçoit des mécaniques de plus en plus puissantes. La première version Motorsport de série est la 530 MLE, pour Motorsport Limited Edition, introduite par la filiale sud-africaine en 1976 et destinée à l’homologation en compétition. Trois ans plus tard, BMW dévoile la M535i au salon de Francfort.

Effectivement la Série 5 E12 cumule les premières : un nouveau système d’appellation, une nouvelle usine, une généralisation des mécaniques six cylindres et une version Motorsport de série. Sur le plan technique, la voiture évolue en améliorant des solutions déjà éprouvées. BMW a choisi de ne pas prendre de risque de ce point de vue, pas même sur le plan de l’équipement plutôt pauvre au lancement.

La Série 5 E12 connaît un franc succès. Sa production finale est de plus du double de celle de la berline 1500-2000 « Neue Klasse » ce qui constitue une réelle performance pour une voiture positionnée plus haut en gamme. La Série 5 E12 a séduit les clientèles européennes et aussi sud-africaines. Elle connaît d’ailleurs une belle fin de carrière en Afrique australe avec une grosse évolution technique en 1982 permettant au modèle de poursuivre sa carrière là-bas jusqu’en 1985.

En revanche, la voiture a été un échec outre-Atlantique. Les nouvelles normes nord-américaines en vigueur à partir du millésime 1974 ont représenté une difficulté majeure pour ce modèle. La Série 5 E12 est introduite aux États-Unis pour le millésime 1975. Son style est enlaidi par les gros pare-chocs de sécurité qui augmentent aussi sensiblement le poids de l’auto. Bien que performant, le moteur de la 530i américaine affichait une consommation trop importante. Il souffre aussi de problèmes de culasse entraînant des déboires judiciaires pour BMW et un rappel massif en 1980. La 528i lancée pour le millésime 1978 corrige les défauts de la 530i mais il est déjà trop tard pour la E12 aux États-Unis.

Sur ce marché, BMW se rattrapera avec la Série 5 E28 qui succède à la E12 en 1981 sur tous les marchés sauf en Afrique du Sud. La E28 reprend les bases de la E12, signe d’une auto bien conçue.

Enregistrer

FICHE HISTORIQUE

Date Millésime Evènements Description
07/1972 Début production
09/1972 MY 1973 Lancement 520 et 520i
08/1973 MY 1974 Nouvelle version 525
05/1974 Nouvelle version 518
10/1974 MY 1975 Nouvelle version 530i pour l’Amérique du Nord
02/1975 Nouvelle version 528
08/1975 MY 1976 Améliorations 518 : taux de compression réduit pour fonctionner à l’essence normale

520i : nouvelle injection et puissance réduite de 5ch

La BVA ZF 3HP22 remplace la BVA ZF 3HP20.

05/1976 Nouvelle version 530 MLE (Motorsport Limited Edition) en Afrique du Sud
08/1976 MY 1977 Face-lift Calandre modifiée, nouveau capot avant, nouveaux feux arrière, nouveau rétroviseur extérieur, emplacement de la trappe d’essence sur l’aile arrière droite au lieu d’être à côté du feu arrière droit, sigle de la version apposé sur un bandeau plastique noir sur la malle arrière, aérateurs centraux sur la planche de bord

Puissance accrue sur 525 et 528

Freins avant à disques ventilés sur 528 et 530i

Équipement enrichi (lunette arrière chauffante en série sur 518, pare-brise feuilleté et chauffage aux places arrière en série)

518 2.0 remplace la 520 en Suède

10/1976 Commercialisation 530i au Japon
02/1977 Nouvelle version 528i en Suède exclusivement
05/1977 Nouvelle version 530 en Afrique du Sud qui remplace la 530 MLE et la 528 à boîte manuelle.
08/1977 MY 1978 Nouvelle version La 520-6 remplace les 520 et 520i 4 cylindres sur la plupart des marchés.

Une 520i depolluée remplace la 520-4 à carburateur en Suède et en Australie.

La 520-4 à carburateur poursuit sa carrière en Afrique du Sud.

08/1977 MY 1978 Nouvelle version 518 avec boîte automatique
08/1977 MY 1978 Nouvelle version En Suède, une 518i équipée du moteur 2.0 à injection apparaît.
08/1977 MY 1978 Nouvelle version La 528i remplace la 528 à carburateur sauf en Afrique du Sud où elle reste proposée uniquement avec une boîte automatique.
08/1978 Améliorations Puissance accrue sur la 528i

Boîte manuelle à 5 rapports sport disponible sur 525 et 528i

Allumage électronique généralisé sur les moteurs 6 cylindres

Suppression de la 518 automatique

Sigle de la version apposé à nouveau directement sur la malle arrière

10/1978 MY 1979 Nouvelle version La 528i remplace la 530i en Amérique du Nord et au Japon.
02/1979 Nouvelle version En Afrique du Sud : la 518 reçoit le moteur 2.0 de la 520 ; la 520-6 remplace la 520 4 cylindres ; la 525 est supprimée ; la 528 carburateur disparaît. La 528i est lancée sur ce marché en version normale à boîte manuelle ou automatique, et Executive avec climatisation et boîte automatique.
08/1979 MY 1980 Améliorations Nouveau rétroviseur extérieur de couleur noire à réglage électrique

Boîte à 5 rapports économique disponible

Montre à affichage digital disponible

Nouveau moteur 1,8l sur les 518i et 520i suédoises

08/1979 MY 1980 Nouvelle version 518iA au Japon
09/1979
(Salon de Francfort)
MY 1980 Nouvelle version Présentation de la M535i qui est commercialisée à partir de 1980
02/1981 Nouvelle version M535i en Afrique du Sud
06/1981 Fin de production En Allemagne
04/1982 Améliorations Les versions sud-africaines reçoivent les mécaniques et l’habitacle de la BMW Série 5 E28 tout en conservant la carrosserie de la Série 5 E12. Elles portent le code usine E12/8.
03/1985 Fin de production En Afrique du Sud
Appellation Moteur/BV Marché Période
518 4L 1.8 M4

4L 1.8 M4

4L 1.8 M4

4L 1.8 M5

4L 1.8 A3

EU

SE

ZA

EU

EU

1974-1981

1974-1976

1975-1979

1979-1981

1977-1979

518 4L 2.0 M4 SE 1976-1977
518i 4L 2.0i M4 SE 1977-1979
518i 4L 1.8i M4 ou M5

4L 1.8i A3

SE

JP

1979-1981

1979-1981

520 4L 2.0 M4 ou M5 ou A3 EU

SE

AU & TH

1972-1977

1972-1976

1973-1977

520 4L 2.0 M4 SE 1976-1977
520 4L 2.0 M4 ou A3 ZA 1974-1979
518 4L 2.0 M4 ou A3 ZA 1979-1981
518i 4L 1.8i M5 ou A3 ZA 1982-1984
520i 4L 2.0i M4 ou M5 EU

AU

1972-1977

1974-1977

520i 4L 2.0i M4 SE

AU

1977-1979

1977-1978

520i 4L 1.8i M4 ou M5 SE 1979-1980
520-6 6L 2.0 M4 ou M5 ou A3 EU

ZA

TH

1977-1981

1979-1981

1978-1979

520i-6 6L 2.0i M5 ou A3 ZA 1982-1985
525 6L 2.5 M4 ou A3

6L 2.5 M4 ou A3

6L 2.5 M5

6L 2.5 M4 ou A3

EU

SE

EU

ZA

1973-1981

1973-1976

1978-1981

1974-1979

528 6L 2.8 M4 ou A3

6L 2.8 A3

EU sauf SE ; AU ; ZA

ZA

1975-1977

1977-1979

530 MLE 6L 3.0 M5 ZA 1976-1977
530 6L 3.0 M4 ZA 1977-1980
530i 6L 3.0i M4 ou A3

6L 3.0i A3

US ; CA

JP

1974-1978

1976-1978

528i 6L 2.8i M4 ou A3

6L 2.8i M5

6L 2.8i M4

6L 2.8i M5

6L 2.8i A3

6L 2.8i M4 ou A3

6L 2.8i M5 ou A3

EU ; AU

EU ; AU

US ; CA

US ; CA

US ; CA ; JP

ZA

ZA

1977-1981

1978-1981

1978-1979

1979-1981

1978-1981

1979-1981

1982-1984

M535i 6L 3.5i M5 EU

ZA

1980-1981

1981-1984

Europe

DE de GB gb FR fr IT it ES es BE be NL nl
AT at CH ch SE se PT pt GR gr

Reste du monde

US us CA ca JP jp AU au ZA za TH th ID id
IR ir BR br UY

Lieux de production : Allemagne, Dingolfing et Afrique du Sud, Rosslyn

Depuis l’Afrique du Sud, des voitures ont été exportées vers le Brésil et l’Iran.

La BMW Série 5 E12 est assemblée à partir de lots de pièces détachées (CKD ou SKD) en Thaïlande, en Indonésie, au Portugal et en Uruguay.

Chiffres de production : 722 194 exemplaires

Tout le détail des chiffres de production par version et par année de la BMW Série 5 E12 est dans notre livre : le Guide de toutes les BMW : Volume 2.

FICHE TECHNIQUE

Carrosserie et dimensions

CarrosserieBerline tricorps 4 portes 5 places
Toit ouvrant disponible
Poids à vide (kg)De 1230 à 1530kg
  • Jusqu’en 1976, les versions six cylindres (525, 528 et 530i) possèdent un bossage de capot avant plus important. Les versions six cylindres porte leur sigle sur la calandre (520, 520i sud-africaine, 525, 528, 528i, M535i) à l’exception des versions US, de la 530i japonaise et des 530 sud-africaine.
  • Les versions nord-américaines reçoivent des pare-chocs de sécurité, des phares aux faisceaux scellés et des feux de position latéraux. Des feux de position latéraux avant semblables à ceux des versions US, équipent les versions japonaises. Pour le millésime 1979 et uniquement celui-ci, les Série 5 E12 vendues au Japon ont reçu les pare-chocs américains et les feux de position latéraux sur les ailes arrière.
  • Les 530 MLE et la M535i sont équipées d’un spoiler avant et d’un becquet arrière. Elles peuvent recevoir des bandes décoratives Motorsport. Ces équipements ne sont plus montés sur la M535i sud-africaine à partir de 1982.
Empattement – e (cm)263,5
Longueur – L (cm)462 ; USA 482,5
Largeur – l (cm)169 ; USA 171
Hauteur – h (cm)142,5 ; USA 142

Caractéristiques techniques

Structure monocoque et carrosserie autoporteuse en acier

  • Liste des moteurs et boîtes de vitesses disponibles

SÉRIE

DISPONIBLE

NON DISPONIBLE

Essuie-glace à balayage intermittent X
Feux de recul X
Feu(x) arrière de brouillard X
Phares longue portée X
Essuie-lave phares X
Phares antibrouillard X
Lunette arrière chauffante X
Rétroviseur intérieur jour/nuit X
Rétroviseur extérieur côté passager X
Rétroviseurs extérieurs à réglage électrique X
Pare-brise feuilleté X
Vitres teintées X
Appuie-tête avant X
Appuie-tête arrière X
Compte tours X
Montre à affichage digital X
Indicateur de maintenance X
Indicateur de consommation X
Check control X
Régulateur de vitesse X
Direction assistée X
Vitres électriques AV X
Vitres électriques AR X
Verrouillage centralisé X
Siège conducteur réglable en hauteur X
Colonne de direction réglable X
Accoudoir central avant X
Accoudoir central arrière X
Banquette AR rabattable X
Chauffage aux places arrière X
Régulation électronique de chauffage X
Climatisation X
Peinture métallisée X
Radio X

LA CARRIÈRE SPORTIVE ET LES DÉRIVÉS