Les Salons de Francfort des années en Cinq

Le salon de Francfort est souvent considéré comme le plus grand salon automobile international. Sa surface d’exposition est en effet au moins deux fois supérieure à celle de la plupart des autres salons de l’auto. Toutefois, le salon de Shanghai, qui a lieu toutes les années impaires en alternance avec le salon de Pékin, est désormais plus grand avec 280 000 m² contre 235 000 m² à Francfort.

Ce salon est de toute façon vraiment immense. J’ai pu le constater personnellement après avoir visité les quatre salons internationaux de l’automobile au cours de l’année 2001 : Détroit, Genève, Francfort et Tokyo. Je recommande deux journées pour découvrir sans trop de fatigue cet immense salon. Je me suis rendu à Francfort en 2001, 2005, 2011 et 2015.

Le tableau ci-dessous reprend les principaux salons internationaux de l’automobile avec leur nombre de visiteurs et la surface d’exposition. Le salon de Paris est celui le plus visité au monde.

Salon

Nombre de visiteurs

Surface d’exposition

Francfort

881 000 (2013)

235 000 m²

Paris

1 252 000 (2014)

96 000 m²

Genève

682 000 (2015)

79 000 m²

Détroit

809 000 (2015)

65 000 m²

Los Angeles

900 000 (2013)

80 000 m²

New York

> 1 000 000 (2015)

89 000 m²

Tokyo

903 000 (2013)

38 000 m²

Seoul

1 000 000 (2015)

60 000 m²

Shanghai

928 000 (2015)

280 000 m²

Pékin

850 000 (2014)

200 000 m²

Moscou

1 076 000 (2012)

77 000 m²

New Dehli

560 000 (2014)

64 000 m²

Sao Paulo

750 000 (2010)

46 000 m²

Sources : sites des salons et/ou OICA

La première édition internationale du salon de Francfort eut lieu en avril 1951 (33ème IAA, Internationale Automobil-Austellung, exposition internationale d’automobiles). Plutôt que de faire un simple compte rendu des nouveautés de l’édition de cette année, j’ai préféré remonter le temps pour présenter les principales nouveautés des salons de Francfort au fil des décennies pour les années se terminant en cinq.

1955


Il y a 60 ans, les salons européens permettaient à chaque nation automobile de présenter ces nouveaux modèles : Paris pour la France, Turin pour l’Italie, Londres pour le Royaume Uni et Francfort pour l’Allemagne. Les nouveautés de la 37ème IAA étaient la DKW 3=6, la Porsche 356A, la Borgward Isabella TS, la Lloyd 600, la Volkswagen Karmann Ghia (cette-dernière présentée dans le courant du mois août). La plupart de ces nouveautés sont des améliorations de modèles déjà existant. La Karmann Ghia est un développement original à partir de la berline Volkswagen.

1965


Le salon de Francfort d’il y a 50 ans célébrait la renaissance d’Audi qui exposait sa nouvelle berline type F103, évolution de la DKW F102. Cette édition était marquée par la première exposition d’un constructeur japonais au salon de Francfort : Honda.

Les autres nouveautés étaient constituées de la Mercedes-Benz Classe S (déjà dévoilée en août), la NSU Typ 110, l’Opel Kadett B (deuxième génération) et le prototype Opel Experimental GT. Cette-dernière voiture annonçait le coupé GT qui fut commercialisé à partir de 1968.

1975


En cette année de crise, les nouveautés furent plus rares. Toutefois, la BMW Série 3, remplaçante de la Série 02 trônait sur le stand BMW. Le modèle avait été présenté au mois de juillet. Opel introduisait deux nouvelles moyennes supérieures : la berline Ascona B et le coupé Manta B, tous deux déjà dévoilés dans le courant du mois d’août. Enfin, la Jaguar XJS était la nouveauté marquante d’un constructeur étranger. Ce nouveau coupé Jaguar succédait alors à la mythique Type E.

À partir de 1977, une alternance s’installa entre le salon de Paris et le salon de Francfort, le premier ayant lieu les années paires et l’autres les années impaires.

1985


Pour la 51ème IAA, les stars étaient les Ferrari 328, successeur de la 308 présentée 10 ans plus tôt au salon de Paris, et Mondial 3.2 ; la Toyota Celica ; la BMW Série 3 cabriolet et la Porsche 959 prototype. Plusieurs autres prototypes étaient dévoilés : la Peugeot Vera Profil concept, qui annonçait la 309 en avant-première ; la Nissan Mid4 concept ; la MG EX-E concept ; la Ford Eltec concept et la Mazda MX-03 concept.

1995


Cette année-là, BMW et Mercedes-Benz s’affrontaient dans la même catégorie en présentant simultanément la Série 5 E39 et la Classe E W210. La Mercedes avait toutefois été dévoilée dès le mois de mai. Parmi les autres nouveautés du salon, nous trouvions les Citroën Xantia Break; Ford Fiesta Mk IV; Honda Civic, Lotus Elise, Opel Vectra, Peugeot 406, Rover 400 et Volvo S40/V40. S’agissant de la Honda Civic, il convient de noter que le modèle est un habitué des présentations à Francfort où les générations lancées en 1979, 1983, 1987 et 1991 y furent dévoilées. Chez le groupe VAG, deux prototypes sont montrés : l’Audi TT coupe concept et la Volkswagen Noah concept. Le premier annonçait la version de série qui arriva en 1998.

2005


Les nouveautés étaient nombreuses lors de l’édition 2005. La tendance était au coupé-cabriolet avec le lancement des Nissan Micra C+C, Opel Astra Twin Top, Volkswagen Eos et de la nouvelle Volvo C70. La nouvelle Honda Civic confirmait l’idylle du modèle avec l’exposition allemande. Plusieurs petites voitures de grande diffusion furent lancées lors de la 61ème IAA telles que les Fiat Grande Punto, Renault Clio et Toyota Yaris. Une nouvelle Mercedes-Benz Classe S était lancée : la série W220, 40 ans après la série W108-109. La marque anglaise Daimler renaissait après une absence de trois ans. La Super Eight n’était toujours qu’une version plus luxueuse de la Jaguar XJ. Elle disparût en 2008. Les autres nouveautés étaient l’Audi Q7, la Jaguar XK, la Peugeot 407 Coupé, la Porsche Cayman, la Lamborghini Gallardo Spyder, la Suzuki Grand Vitara et la Toyota Rav4.

Les prototypes étaient aussi particulièrement nombreux. Plusieurs annonçaient des modèles de série. Ainsi la Citroën C-Sport-Lounge, anticipait la DS5 de 2011 ; la Ford Iosis, la Mondeo de 2007 ; la Mini Traveller, la Mini Clubman de 2007 ; l’Opel Antara GTC, l’Antara de 2006 ; la Peugeot 20Cup, la 207 de 2006 ; la Skoda Yeti II, la Yeti de 2009. La BMW Z4 coupé concept était encore plus proche de la série qui arriva en 2006. Les autres concepts étaient la Renault Egeus, la Daihatsu HVS roadster et la Smart Crosstown.

2015


Pour l’édition de cette année, nous commençons par les absents. Tout d’abord, Volvo a décidé de ne plus être présent que sur un seul salon en Europe. Le choix s’est porté sur le salon de Genève. Ensuite nous avons regretté Alpine, le prototype présenté aux 24h du Mans n’était pas à Francfort, Lotus, McLaren, Cadillac et Chevrolet avec ses Corvette et Camaro.

Par type de carrosserie, 2015 a été l’année des crossovers alors que 2005 était orienté sur les coupés et les cabriolets et 1995 sur les berlines.

Je tente une liste de modèles de l’édition 2015 dont on se souviendra dans 10, 20 ou 30 ans :

  • Mercedes-Benz C coupé ;
  • Mercedes-Benz Classe S cabriolet, premier cabriolet luxe de la marque depuis 1971 ;
  • Mercedes Concept IAA ;
  • Citroën Cactus M, concept inspiré par la Méhari;
  • Toyota Prius, quatrième génération du modèle ;
  • Borgward BX7, un crossover pour la renaissance de la marque. Borgward marchera t’elle sur les traces d’Audi relancée en 1965 … rendez-vous en 2065 ;
  • Porsche Mission E concept ;
  • Bentley Bentayga, premier crossover de la marque, qui aurait imaginé cela il y a 20 ans ;
  • Jaguar F-Pace, première crossover de la marque ;
  • Lamborghini Hurracan Spyder, 10 ans après son prédécesseur la Gallardo Spyder, et sa concurrente la Ferrari 488 Spider ;
  • Rolls Royce Dawn.

Voilà le salon de Francfort se terminera ce week-end et nous donnera rendez-vous en 2017 pour la prochaine édition.