L’industrie automobile nord-américaine en chiffres

L’an passé, nous avions fait un point sur l’évolution de l’industrie automobile européenne. Cette fois-ci nous allons analyser les chiffres de production de l’automobile américaine sur les 50 dernières années.

Sur cette période entre 1966 et 2015, près de 488 millions de voitures ont été produites sur le continent nord-américain. Ce chiffre inclut les monospaces depuis 1991 et les SUV depuis 2001 seulement. Ce type de véhicules est considéré comme étant des utilitaires légers outre-Atlantique. C’est pourquoi, il a longtemps été exclu des statistiques de production de voitures particulières. Encore aujourd’hui, une BMW X4 ou un Toyota Rav4 sont classés dans la catégorie des « Light Trucks » en Amérique du Nord. Je précise que les pick-up et les vans ne sont toutefois pas compris dans ces données.

Les chiffres présentés proviennent du catalogue de la Revue Automobile Suisse pour la période allant de 1966 à 2013 et du site Marklines pour les années 2014 et 2015.

La production totale d’automobile par année


La production automobile nord-américain vole de record en record depuis 2012. Avec plus de 14 millions de voitures, le chiffre de l’année 2015 est plus de deux fois supérieurs au point bas de 2009. Les années de crise sont clairement visibles sur le graphique : 1970, 1975, 1982, 1991 et 2009. Sur la période, le point bas de l’activité se situe en 1982.

Production automobile nord-américaine par année
Production automobile nord-américaine par pays

La production automobile par pays


Par pays, la production du Canada et du Mexique progresse régulièrement sans que cela ne se fasse au détriment de celle des États-Unis. C’est dans ce pays que les effets des crises régulières se font sentir le plus brutalement. Ainsi lors de la crise de 2009, la production s’est effondrée de 47% en deux ans avant de rebondir pour retrouver le niveau d’avant crise en 2012. L’année 2015 est la troisième meilleure année de production automobile aux États-Unis après 1977 et 1973.

Production automobile par nationalité du constructeur


Maintenant, observons la production automobile nord-américaine en fonction de la nationalité du constructeur. Au milieu des années 1960, la production sur le sol américain est entièrement réalisée par des marques américaines.

Au cours des années 1980, les japonais installent de nombreuses usines aux États-Unis, au Canada et au Mexique. Ils souhaitent produire localement pour éviter des mesures protectionnistes et être au plus près de leurs clients en leur offrant une gamme de modèles à leurs goûts.

En 2015, la répartition de cette production est de 46% aux marques américaines, 40% aux marques japonaises, 9% aux marques européennes et 5% aux marques coréennes.

Production automobile nord-américaine par nationalité du constructeur
Part de la production automobile nord-américaine par nationalité du constructeur