fbpx

PEUGEOT 305

1977 – 1988

La berline Peugeot 305 appartient à la classe des moyennes supérieures. Elle est lancée en novembre 1977. Sa carrosserie a été dessinée en coopération avec Pininfarina.

Tous les modèles du constructeur Peugeot
Toutes les voitures françaises
Toutes les voitures moyennes supérieures
Toutes les voitures avec une carrosserie de berline
Plateforme:Évolution de la plate-forme de la Peugeot 304, elle-même basée sur la Peugeot 204
DesignerPininfarina

– SON HISTOIRE –

La Peugeot 305 remplace la Peugeot 304. Elle en reprend une évolution de sa plate-forme ainsi que son moteur à essence 1,3 litre. Sachant que la 304 constitue une version redessinée de la 204, la 305 arrive sur le marché avec une base plutôt ancienne.

Celle-ci reste pourtant en avance sur bon nombre de concurrentes avec sa traction avant, son moteur en position transversale et ses quatre roues indépendantes. La Peugeot 305 offre ainsi une bonne tenue de route, un vaste habitacle et un confort de haut niveau pour la catégorie. Ces qualités associées à une ligne réussie font que la 305 plaît et s’impose rapidement sur le marché. La nouvelle carrosserie de la 305 marque aussi une évolution importante en terme de sécurité passive chez Peugeot (zones à déformation programmée).

Peugeot fait rapidement évoluer la gamme 305 avec l’arrivée d’une carrosserie break et de sa variante fourgonnette et de nouvelles motorisations. Une économique version Diesel complète le catalogue. Puis une déclinaison plus performante apparaît : la S qui évolue ensuite en GT puis GTX.

Le millésime 1983 apporte un restyling à la Peugeot 305. Il a pour but d’améliorer la voiture avec notamment des mécaniques plus modernes : les fameux moteurs XU montés d’abord en diesel puis en essence. Peugeot ajoute des versions qui montent de plus en plus en gamme : GT, Automatic, GTX. Mais la voiture a vite vieilli. Sa conception originelle renvoie à la 204. Sa ligne élégante se passe de mode. Sa principale concurrente de l’époque, la Renault 18, souffre des mêmes difficultés. L’arrivée des Citroën BX et Ford Sierra au cours de l’année 1982, a porté un sérieux coup à la carrière de la Peugeot 305.

Après un baroud d’honneur en 1983, les ventes déclinent fortement dès 1984. La chute se poursuit en 1985. Le coup de grâce est porté par la 309, modèle du segment inférieur lancé à l’automne 1985. La Peugeot 305 résiste tant bien que mal sur le marché jusqu’en 1987, date du lancement de sa remplaçante : la 405. La berline survit encore une année après le lancement de la 405. Au final, la famille Peugeot 305 a été un beau succès pour le constructeur sochalien avec une production totale, toutes carrosseries confondues, ayant dépassé les 1,6 million d’exemplaires.

Enregistrer

FICHE HISTORIQUE

Date Millésime Salon Evènements Description
11/1977 MY 1978 Lancement
02/1979 MY 1979 Nouvelle version Version GRD (France) et GLD (Exportation) avec moteur 1,5 Diesel
07/1979 MY 1980 Améliorations Nouveaux monogrammes sur fond noir au lieu de chromé

Sigle de l’appellation du modèle déplacé du centre du capot avant au côté droit du capot arrière

Équipement enrichi : ceintures de sécurité arrière à enrouleur de série, essuie-glaces à intermittence et rétroviseur extérieur réglable de l’intérieur disponible, phares à iode sur SR

05/1980 MY 1981 Nouvelle version Version S avec moteur 1,5 litre à carburateur double corps, allumage électronique, vitres avant électrique et verrouillage centralisé ; des jantes en alliage sont proposées en option.
07/1980 MY 1981 Améliorations Protection anticorrosion de la carrosserie par cataphorèse

Option GPL avec moteur 1,3 sur le marché français

07/1980 MY 1981 Nouvelle version Finition Base avec moteur 1,3 litre

Finition GR avec moteur 1,5 litre au lieu du 1,3 litre

Finitions GLD et SRD remplace la GRD avec le moteur Diesel

07/1981 MY 1982 Nouvelle version Finition GL avec moteur 1,5 litre au lieu du 1,3 litre sur certains marchés dont la France (seulement berline)
07/1982 Nouvelle version Série limitée à 3 000 exemplaires Team avec becquet arrière sur la base de la version S

Suppression de la version S

10/1982 MY 1983 Paris Restyling Appellation « Série 2 »

Nouvelle calandre, nouveau capot, nouvelles jantes avec quatre écrous de fixation au lieu de trois

Nouvelles planche de bord et contre-portes

Capacité du réservoir d’essence accrue à 53 litres au lieu de 43 litres sur les berlines

Nouveau moteur Diesel XUD9 en remplacement du XID 1,5 litre, aussi en variante XUD7 au Royaume-Uni à partir de 1983

Suppression de la finition GLS disponible à l’exportation

02/1983 Nouvelle version Nouvelle version GT avec moteur XU5 remplace la feue S avec moteur XR5S
07/1983 MY 1984 Améliorations Allumage électronique sur les moteurs à essence
07/1984 MY 1985 Nouvelle version Version S5 en Allemagne avec moteur de la GT et finition de la GR
10/1984 MY 1985 Paris Nouvelle version Versions Automatic et GTX
01/1985 Nouvelle version Série spéciale S5 pour le marché français sur la base de la GT 1.6
07/1985 MY 1986 Améliorations Le moteur XU5-1C remplace le moteur XR5 sur les GR et SR qui reçoivent une boîte à cinq vitesses par la même occasion.

Le moteur XU9S remplace le moteur XU5S sur la GT sur le marché français.

DV AV sur GTX

Équipement enrichi

Suppression de l’option GPL avec moteur 1.3

01/1986 Nouvelle version Série limitée à 3 000 exemplaires EXL pour le marché français sur la base de la GL 1.5
07/1986 MY 1987 Arrêt commercialisation Versions Base 1.3 et GT 1.9
07/1986 MY 1987 Nouvelle version Le moteur XU9S remplace le moteur XU5S sur l’Automatic en France.
07/1986 MY 1987 Améliorations BVM5 en série sur la berline GLD
11/1986 MY 1987 Nouvelle version Versions avec catalyseur pour certains marchés
06/1987 MY 1988 Arrêt commercialisation En France, berlines GL/GR/SR/GT/Automatic/GTX/GLD/SRD
07/1987 MY 1988 Nouvelle version En France, berline GLS avec moteur 1,6 essence ou 1,9 diesel
07/1987 MY 1988 Améliorations Nouveaux enjoliveurs sauf GL/GLD
08/1987 MY 1988 Arrêt commercialisation À l’exportation, berlines GL 1.3/GT/S5/Automatic sans catalyseur
06/1988 MY 1989 Arrêt commercialisation Berlines GLS en France
12/1988 Fin production Berline
Appellation Carrosserie Moteur/BV Marché Période
Base 1.1 Berline 1,1 M4 GR 1982-1986
Base 1.3 Berline 1,3 M4 tous 1980-1986
GL 1.3 Berline 1,3 M4 tous

CH ; GB

DE

1977-1981

1977-1985

1977-1987

GR 1.3 Berline 1,3 M4 FR ; IT ; ES 1977-1980
GL 1.5 Berline 1,5 M4 tous sauf DE

CH ; GB

1981-1987

1985-1986

EXL Berline 1,5 M4 FR 1986
GLS 1.5 Berline 1,5 M4 DE; CH; AT; BE; NL; SE 1978-1982
GR 1.5 Berline 1,5 M4 FR ; IT ; ES

tous

1980-1985

1982-1985

SR 1.5 Berline 1,5 M4 tous 1977-1985
GL 1.6 Berline 1,6 M5 GB 1986-1988
GR 1.6 Berline 1,6 M5 FR

Export

1985-1987

1985-1988

SR 1.6 Berline 1,6 M5 FR

Export

1985-1987

1985-1988

GR/SR 1.6 DC Berline 1,6 DC M5 CH 1985-1986
GL/GR 1.6 kat Berline 1,6 kat M5 DE ; CH ; AT ; SE 1986-1988
GLS 1.6 Berline 1,6 M5 FR 1987-1988
S Berline 1,5 DC M4 tous 1980-1982
Team Berline 1,5 DC M4 FR 1982
GT 1.6 Berline 1,6 DC M5 FR ; CH ; GB

Export

1983-1985

1983-1987

S5 Berline 1,6 DC M5 FR

DE

1985

1984-1987

Automatic Berline 1,6 DC A4 ZF FR

Export

1984-1986

1984-1987

Automatic Berline 1,9 A4 ZF FR 1986-1987
Automatic Injection kat Berline 1,9i kat A4 ZF DE ; CH ; AT ; SE 1986-1988
GT 1.9 Berline 1,9 M5 FR ; CH 1985-1986
GTX Berline 1,9 M5 FR

Export

1984-1987

1984-1988

GTX Injection kat Berline 1,9i kat M5 DE ; CH ; AT ; SE 1986-1988
GLD 1.5D Berline 1,5D M4 Export 1979-1980
GRD 1.5D Berline 1,5D M4 FR 1979-1980
GLD/SRD 1.5D Berline 1,5D M4 tous 1980-1982
GLD 1.8D Berline 1,8D M4 ou M5 GB 1983-1986
SRD 1.8D Berline 1,8D M5 GB 1985-1987
GLD 1.9D Berline 1,9D M4 ou M5 tous sauf CH 1982-1986
GLD 1.9D Berline 1,9D M5 FR

Export

1986-1987

1986-1988

GRD 1.9D Berline 1,9D M5 Export sauf GB 1983-1985
SRD 1.9D Berline 1,9D M5 FR

Export

1982-1987

1982-1988

GLS 1.9D Berline 1,9D M5 FR 1987-1988

Suivant les marchés, d’autres séries spéciales ont existé notamment en Allemagne (GL Plus), en Suisse (GT Sport en 1984 et SR Plus avec catalyseur en 1986) en Belgique (SR Salon en 1981) et aux Pays Bas (Crystal en 1980 et Select en 1987).

Au Royaume Uni, les finitions GRD et SRD sont remplacées par les finitions GRD Executive et SRD Executive à partir du millésime 1986.

DE de GB gb FR fr IT it ES es BE be NL nl
AT at CH ch SE se PT pt GR gr

Lieu de production : France, Sochaux

Chiffres de production :

Année

Nombre d’exemplaires

1977

10 097

1978

169 534

1979

245 716

1980

201 459

1981

189 934

1982

198 461

1983

198 298

1984

155 665

1985

118 237

1986

75 850

1987

47 755

1988

24 248

1989

9 740

1990

4 182

TOTAL

1 649 176

Les chiffres indiqués sont toutes carrosseries confondues (berline, break et fourgonnette).

Sur le site peugeot-305.de, la répartition de la production par carrosserie serait de 1 312 227 berlines, 250 723 breaks et 86 413 fourgonnettes. Le total fait apparaître une différence de 187 voitures par rapport au total officiel par année. Il s’agit peut-être de voitures de présérie.

FICHE TECHNIQUE

Carrosserie et dimensions

CarrosserieBerline tricorps 4 portes 5 places
Toit ouvrant disponible
Poids à vide (kg)De 915 à 1025kg
  • Encadrements de vitres et bas de caisse de couleur noire sauf avec la finition Base où ils sont de la couleur de la carrosserie ;
  • Jonc chromé d’encadrement du pare-brise et de la lunette arrière sur GR/GRD, SR/SRD, GT/S5, Automatic et GTX ;
  • Baguettes latérales sur SR/SRD, sur S, sur GR/GRD à partir d’octobre 1982, sur GL/GLD à partir du millésime 1986, sur Automatic, sur GT/S5 et GTX ;
  • Becquet arrière sur la série limitée Team, sur SR/SRD et GR/GRD Export à partir d’octobre 1982 et France à partir du millésime 1986, sur Automatic, sur GT/S5 et GTX ;
  • Enjoliveurs de roues des SR/SRD, GR/GRD Export et Automatic identiques à ceux de la 205 GR à partir d’octobre 1982, aussi GR/GRD France à partir du millésime 1986 ;
  • Enjoliveurs « turbine » à partir du millésime 1987 ;
  • Roues des GT/S5 identiques à celles des 205 SR et GT ;
  • Jantes en alliage disponible sur les versions S, SR (à partir du millésime 1982), SRD (à partir du millésime 1984) Automatic, GT et GTX ;
  • Volant de la 205 GTI disponible sur la 305 GTX.
Empattement – e (cm)262
Longueur – L (cm)1977-1982 : 424 ; 1982-1988 : 426,5
Largeur – l (cm)163-164 suivant finition
Hauteur – h (cm)1977-1982 : 140-140,5 suivant finition
1982-1988 : 138-141 suivant finition

Caractéristiques techniques

Structure monocoque et carrosserie autoporteuse en acier

  • Liste des moteurs et boîtes de vitesses disponibles

SÉRIE

DISPONIBLE

NON DISPONIBLE

Rétroviseur intérieur jour/nuit

X

Rétroviseur(s) extérieur(s) réglable(s) de l’intérieur

X

Appuie-tête AV

X

Essuie-glace à deux vitesses

X

Lave-glace électrique

X

Essuie-glace intermittent

X

Essuie-phares

X

Lunette arrière chauffante

X

Phares à iode

X

Phares antibrouillard

X

Feux de recul

X

Feux arrière de brouillard

X

Pare-brise feuilleté

X

Vitres teintées

X

Peinture métallisée

X

Montre

X

Compte-tours

X

Accoudoir central AR

X

Vitres électriques AV

X

Vitres électriques AR

X

Verrouillage centralisé

X

Direction assistée

X

Climatisation

X

Banquette AR rabattable

X

LA CARRIÈRE SPORTIVE ET LES DÉRIVÉS