L’histoire de Porsche aux 24 Heures du Mans

L’histoire de Porsche aux 24 Heures du Mans a fait l’objet de plusieurs ouvrages tant la matière est dense. La dernière victoire de Porsche aux 24 Heures du Mans 2015 m’a donné envie de revenir sur ce sujet. Je ne vais pas raconter en détail la saga Porsche au Mans mais présenter de manière synthétique le lien continu qui existe depuis plus de 60 ans entre le constructeur de Stuttgart et l’épreuve mancelle.

La Participation de Porsche au Mans


L’activité de Porsche a démarré en 1948. Dès 1951, le constructeur décide de participer aux 24 Heures du Mans. Depuis cette année-là, il y a toujours eu une Porsche au départ de cette course.

Les voitures sont engagées directement par Porsche ou par des écuries privées. J’ai découvert avec surprise que tous les modèles Porsche produit entre 1948 et 1995 ont participé au moins une fois aux 24 Heures du Mans y compris la 914 et la 928.

Dès sa première participation en 1951, Porsche remporte une victoire de classe pour les voitures d’une cylindrée inférieure à 1,1 litre. C’est la première d’une série de nombreuses victoires.

Au classement général, le premier podium arrive en 1958 avec un Spyder 718 RSK qui se classe troisième avec son moteur 4 cylindres à plat de 1,6 litre de cylindrée. La première deuxième place au général est obtenue en 1968 par une Porsche 907L équipée d’un moteur 8 cylindres à plat de 2,2 litres de cylindrée.

En 1970, la mythique Porsche 917 est presque invaincue dans le championnat des marques. C’est avec ce modèle que la marque de Stuttgart remporte sa première victoire absolue aux 24 Heures du Mans après avoir décroché la pôle position à plus de 240km/h de moyenne.

Les records


Les succès vont alors s’enchaîner ainsi que les records. Après la victoire de 2015, Porsche a remporté 17 fois l’épreuve mancelle. Sur le podium, nous trouvons Audi en seconde position avec 13 victoires suivi de Ferrari avec 9 victoires.

En 1971, la 917 remporte à nouveau la course en établissement un record de distance qui ne sera battu par Audi qu’en 2010 soit 39 ans plus tard. La voiture n°22 a parcouru 5335,313km en 24 heures. Cela correspond à une vitesse moyenne de 222,305 km/h. L’Audi R15 TDI a roulé 5405,472km en 2010 établissant une moyenne de 225,228km/h.

Les années 1980 sont les années Porsche. La marque décroche deux records qui appartenaient jusqu’alors à Ferrari. En 1985, l’équipage de la Porsche 956 signe la dixième victoire sarthoise du constructeur de Stuttgart, délogeant Ferrari et ses neuf succès. Deux ans plus tard, en 1987, Porsche remporte une septième victoire consécutive. Ferrari avait réussi à s’imposer six fois de suite aux 24 heures du Mans de 1960 à 1965. Le record tient toujours malgré les nombreuses victoires d’Audi au cours des années 2000 et 2010.

Ces sept victoires consécutives ont été conquises par trois prototypes et dix pilotes différents :

1981 – Jacky Ickx-Derek Bell (Porsche 936/81)

1982 – Jacky Ickx-Derek Bell (Porsche 956)

1983 – Al Holbert-Vern Schuppan-Hurley Haywood (Porsche 956)

1984 – Klaus Ludwig-Henri Pescarolo (Porsche 956)

1985 – Klaus Ludwig-Paolo Barilla-John Winter (Porsche 956)

1986 – Derek Bell-Hans Joachim Stück-Al Holbert (Porsche 962 C)

1987 – Derek Bell-Hans Joachim Stück-Al Hobert (Porsche 962 C)

Après les victoires, nous allons observer les poles positions. Depuis les débuts de l’épreuve en 1923, le tour du circuit des 24 Heures a été bouclé seulement huit fois en moins de trois minutes et vingt secondes. Parmi ce « top 8 », nous trouvons les six équipages Porsche suivants :

1970 – Vic Elford (Porsche 917 LH) 3’19’’80

1971 – Pedro Rodriguez (Porsche 917 LH) 3’13’’9

1983 – Jacky Ickx (Porsche 956) 3’16’’56

1985 – Hans-Joachim Stück (Porsche 962 C) 3’14’’80

1988 – Hans-Joachim Stück (Porsche 962 C) 3’15’’64

2015 – Neel Jani (Porsche 919 Hybrid) 3’16”887

Les modèles


Comme déjà évoqué précédemment, toute la gamme des Porsche de série produite jusqu’au milieu des années 1990 a participé aux 24 Heures du Mans. À cela, il convient d’ajouter les prototypes conçus uniquement pour la course.

Les modèles de série engagés en compétition


Porsche 356 : participation entre 1951 et 1963

1951-1953 : Porsche 356

1956-1957 : Porsche 356A

1960-1962 : Porsche 356B Abarth GTL

1963 : Porsche 356B 2000GS GT

Porsche 550 : participation de 1953 à 1959

Porsche 911 : participation de 1966 à 1985 et depuis 1993

De nombreuses 911 courent chaque année à partir de l’édition 1970. L’interruption des participations entre 1985 et 1993 est due au règlement qui n’autorisait plus les GT aux 24 Heures du Mans.

1966-1972 : 911S ou 911T engagées par des pilotes privés

1973 : 911 Carrera RSR

1974-1977 : 911 Carrera RSR

1976-1982 : 934, il s’agit de la version course de la 911 Turbo classée en Groupe 4 celui des GT de série.

1976-1982 : 935, ce modèle est l’évolution Groupe 5 de la Porsche 911. Les versions Kremer K3 courent à partir de 1979.

1980, 1984 et 1985 : 911SC

1983-1984 : 930, c’est la version course de la 911 Turbo qui a remplacé la 934.

1993-1994 : 964 dans les versions Carrera RS, Carrera 2 Cup, Carrera RSR et Turbo S

1995-2000 : 911 GT2 (993)

1999-2000 : 911 GT3 R (996)

2001-2006 : 911 GT3 RS (996)

2004-2006 : 911 GT3 RSR (996)

2007-2013 : 911 GT3 RSR (997)

2013-2015 : 911 GT3 RSR (991)

Porsche 914/6 : participation en 1970 et 1971

Porsche 924 Carrera GTP : participation de 1980 à 1982

Porsche 944 GTP : participation en 1981

Porsche 928 : participation en 1983 et en 1984 (écuries privées)

Porsche 961 : participation en 1986 et en 1987. Cette voiture est la version course de la Porsche 959 engagée directement par l’usine.

Porsche 968 Turbo RS : participation en 1994

Les prototypes


Porsche 718 Spyder RSK : participation de 1957 à 1963

Porsche 904 Carrera GTS : participation en 1964 et 1965

Porsche 906 Carrera 6 : participation de 1966 à 1968

Porsche 907/6 et 907/8 : participation en 1967, 1968 et 1972

Porsche 910 : dérivé de la 906, participation de 1967 à 1974

Porsche 908 : participation de 1968 à 1976 puis en 1980 et 1981

Porsche 917 : participation de 1969 à 1971. Ce prototype reçoit un moteur 12 cylindres à plat de 4,5 litres. Deux versions ont couru : la 917K (pour Kurz signifiant court) et la 917LH (pour Lang Heck signifiant longue queue). Une 917K engagée par une écurie privé participera à l’édition 1981.

Porsche 936 Spyder : participation de 1976 à 1979 et en 1981 puis comme 936C en 1982, 1983 et 1986

À partir de 1983, des prototypes d’écuries privées équipés d’un moteur Porsche sont engagés

Porsche 956 : participation de 1982 à 1986

Porsche 962 : participation de 1984 à 1994. Ce prototype dérive de la 956. Il a été développé à l’origine pour le championnat américain IMSA.

Porsche Joest TWR WSC : participation de 1996 à 1998

Porsche 911 GT1 : participation de 1996 à 1998. Le seul point commun entre ces voitures et la Porsche 911 est leur appellation.

Porsche RS Spyder Evo : participation en 2008 et en 2009

Porsche 919 Hybrid : participation en 2014 et en 2015

Outre les modèles, je trouve l’évolution des mécaniques ahurissantes. Nous sommes en effet passés d’un moteur boxer 4 cylindres de 1,1 litre de cylindrée à un ensemble propulseur hybride qui combinent un moteur électrique et un moteur à essence V4 de 2,0 litres de cylindrée.

Les victoires Porsche


Le tableau ci-dessous liste les 17 victoires du constructeur automobile Porsche aux 24 Heures du Mans entre 1970 et 2015 avec le modèle, l’écurie, le moteur, le nombre de tours effectué, la distance parcourue et la vitesse moyenne.

Année

Voiture

Écurie

Moteur

Tours accomplis

Distance parcourue en km

Vitesse moyenne en km/h

1970

917K

Porsche

12H 4,5l 342 4607,81 191,992

1971

917K

Martini

12H 4,9l 396 5335,313 222,305

1976

936

Martini

6HT 2,1l 349 4769,923 198,747

1977

936

Martini

6HT 2,1l 342 4671,63 194,651

1979

935

Kremer

6HT 3,0l 306 4173,93 173,914

1981

936

Porsche

6HT 2,6l 354 4825,348 201,056

1982

956

Porsche

6HT 2,6l 359 4899,086 204,129
1983 956 Porsche 6HT 2,6l 370 5047,934 210,331
1984 956 Joest 6HT 2,6l 359 4900,276 204,178
1985 956B Joest 6HT 2,6l 373 5088,507 212,021
1986 956C Porsche 6HT 2,6l 367 4972,731 207,197
1987 962C Porsche 6HT 3,0l 354 4791,777 199,657
1994 962LM Dauer 6HT 3,0l 344 4685,701 195,238
1996 TWR WSC Joest 6HT 3,0l 353 4814 200,583
1997 TWR WSC Joest 6HT 3,0l 360 4909 204,542
1998 911 GT1 Porsche 6HT 3,2l 351 4783 199,292
2015 919 Hybrid Porsche V4 2,0l 395 5380,791 224,200

En préparant ce dossier, j’ai pris plaisir à découvrir l’histoire de Porsche aux 24 Heures du Mans. Je n’imaginais pas que la marque était autant liée à cette course mythique.

Assurément, l’édition 2016 des 24 Heures du Mans verra une Porsche franchir la ligne de départ. L’histoire continue.

Je vous recommande le site les24heures.fr pour en découvrir plus sur cette course mythique et tous les participants, constructeurs et équipes.