Mercedes-Benz 560SL :
l’ultime version de la série R107

par Laurent Pennequin

Je vais vous présenter une version rare et peu connue de la Mercedes-Benz SL R107 : la 560SL. Cette variante a été réservée aux marchés nord-américains, japonais et australiens. Elle n’a donc pas été vendue en Europe.

Au loin les Alpes, en route vers l'évasion - photo Martial Marrocco

Présentation


La 560SL est la dernière évolution de la série R107. Elle apparaît en septembre 1985 pour le millésime 1986 à l’occasion du face-lift du modèle. La version 107048, doux nom de la 560SL, reçoit le moteur M117E56 de la série 126 mais avec un type particulier : 117967. Cette mécanique est bien sûr catalysée. Elle développe 230 ch (170 kW/227 hp) aux États-Unis, au Canada et au Japon mais 238 ch (175 kW) en Australie. C’est moins que le V8 5,6 de la série W126 qui délivre 242 ch (178 kW) avec le catalyseur. La 560SL n’est pas non plus la plus puissante des R107. Ce privilège est réservé à la 500SL sans catalyseur vendue entre 1985 et 1989 et aux 245 ch (180 kW) de son moteur 117964.

Sur les marchés japonais et australiens, la 560SL dispose de la même présentation extérieure que la 500SL européenne, becquet arrière noir inclus. Dans ses deux pays, on roule à gauche. Si la 560SL australienne a son poste de conduite à droite, ce n’est pas le cas de la version japonaise qui se caractérise par son poste de conduite à gauche ce qui est un symbole très chic dans ce pays.

Sur les marchés américains et canadiens, la 560SL doit répondre aux normes spécifiques de ses pays. Elle est donc équipée de doubles projecteurs ronds, de feux de position latéraux, orange à l’avant et rouge à l’arrière, et de clignotants avant de couleur orange placés sous la lame de pare-chocs. Elle perd le becquet arrière mais gagne un troisième feu stop central, obligatoire outre-Atlantique à partir du millésime 1986. Enfin, elle hérite des lourds pare-chocs à absorption d’énergie qui équipent la SL R107 en Amérique du Nord depuis le millésime 1974. Ils sont légèrement retouchés pour le face-lift ce qui permet de réduire la longueur de la version américaine à 4,58m sur le 560SL contre 4,63m sur les 450SL et 380SL. À titre de comparaison, une SL R107 munie de ses pare-chocs européens mesure 4,39m.

La 560SL a été la troisième version de la R107 la plus produite avec 49 347 unités, derrière la 450SL et ses 66 298 exemplaires et les 53 200 380SL fabriquées. Nous remarquerons que ces trois versions sont celles qui ont été disponibles aux États-Unis. Ce marché a reçu 156 441 des 237 287 SL R107 produites soit 65,9%.

Un cinquième des SL R107 ont donc été des 560SL. Ce modèle apparaît ainsi beaucoup moins rare. Voici les chiffres de production de cette version par année. Sur les 49 347 560SL produites 46 263 ont été livrées aux États-Unis. L’Australie, le Canada et le Japon se sont donc répartis les 3 084 exemplaires restant.

AnnéeProduction 560SL
19853 907
198613 788
198714 770
198811 531
19895 351
TOTAL49 347

Roadster 2 portes 2 places avec hard top – type 107.048

Carrosserie autoporteuse en acier avec cadres auxiliaires – capot avant en aluminium

Suspensions à quatre roues indépendantes par bras triangulés, ressorts hélicoïdaux – barre antiroulis AV et AR – dispositif anti cabrage AR

L 458 x l 179 x h 130 – empattement 245,5 – Poids 1680kg

Moteur en alliage léger – code M117E56 – type 117.967KE – V8 à 90° 2×1 ACT entraînés par chaîne chaîne – soupapes avec poussoirs hydrauliques – vilebrequin à 5 paliers

5547cc 227hp SAE à 4750tr/mn – 380Nm à 3250tr/mn – Compression 9:1 – Régime maxi 6000tr/mn

Injection Bosch K-Jetronic – Exigence en octane 91 sans plomb – Catalyseur – Radiateur d’huile

Huile 8L ; Liquide de refroidissement 13L ; Batterie 12V 92Ah ; Alternateur 980W

Propulsion – boîte automatique à 4 rapports – différentiel autobloquant

Direction assistée à circuit de billes – Freinage : disques ventilés AV + AR ; assistance ; ABS

Réservoir de carburant : 85L

Pneumatiques : 205/65VR15 – Jantes 7J

Vitesse maximum 223km/h – Accélération de 0 à 100km/h en 7,7 sec.

Consommation moyenne normalisée EPA : 15,3l/100km

Équipement (tout millésime) :

  • Technique :
    • Freinage antiblocage ABS ;
    • Airbag conducteur SRS ;
    • Régulateur de vitesse ;
  • Extérieur :
    • Jantes alliages 15’ (finition chromée en accessoire) ;
    • Antenne électrique ;
    • Projecteurs longue portée et antibrouillard à lampe halogène ;
    • Vitres teintées ;
    • Troisième feu stop central (deux versions, un sur les millésimes 1986-1987 et un autre sur les millésimes 1988-1989)
  • Intérieur :
    • Intérieur cuir (sièges et volant) ;
    • Alarme ;
    • Accoudoirs central et latéraux ;
    • Verrouillage centralisé ;
    • Lampe de courtoisie avant à extinction temporisée ;
    • Essuie-glace à deux vitesses avec modulation ;
    • Lunette arrière dégivrante (avec hard top) ;
    • Lève-vitres avant électriques ;
    • Radio Becker AM/FM avec lecteur de cassette ;
    • Trousse de secours (à droite derrière siège passager) ;
    • Vide-poche avant ;
    • Economètre ;
    • Indicateur de pression d’huile ;
    • Sièges avant avec appuie-tête et réglages manuels (sièges à réglages électriques, appuis lombaires et sièges chauffants étaient des options) ;
    • Climatisation automatique ;
    • Rétroviseurs extérieurs chauffants réglables de l’intérieur manuellement côté conducteur et électriquement côté passager ;
    • Indicateur de température extérieure à cadran ;
    • Poignées de maintien supérieures (avec hard top) ;
    • Ceintures de sécurité 3 points avec pré-tensionneur ;
    • Montre analogique ;
    • Moquette velours sur le plancher avant, derrière les sièges et dans le coffre ;
    • Miroirs de courtoisie éclairés côté conducteur et côté passager ;
    • Témoins pour ampoule grillée, usure plaquettes de freins avant, niveau huile moteur faible, niveau liquide de refroidissement faible, niveau liquide lave-glace faible, ABS, SRS
Mercedes SL/SLC type R/C 107 Le Guide détaillé
Mercedes SL/SLC type R/C 107 Le Guide détaillé