Mercedes-Benz et l’Amérique

Texte : Laurent Pennequin ; Photos : Mercedes-Benz sauf indication contraire

Le marché nord-américain représente un débouché important pour le constructeur allemand depuis les débuts de son activité. Au début du vingtième siècle, l’Amérique est le meilleur marché d’exportation de Mercedes, pas encore regroupé avec Benz. Ainsi, en 1904, 25% de la production de la marque traverse l’Atlantique. À partir de cette année, Mercedes se met à produire localement dans une usine située à Long Island City, proche de New York. La voiture s’appelle l’American Mercedes. Elle y est produite jusqu’en 1907, année de la destruction de l’usine par un feu.